• Accueil

     

    Vous voulez agrandir le texte ?

     

    Faites sur votre clavier :   Ctrl +

    Pour la diminuer :   Ctrl -

     

     

    >

     

     

    J'ai pris ce joli petit chat qui me ressemble en ce moment ;-)

    chez  Aimielisa,  que je remercie !

     

     

     

    Et si, à l'aide de ce blog, pour améliorer l'atmosphère de "crise" qui règne en ce

    début d' année 2014,  nous partagions nos "trucs et astuces" pour aller mieux,

    pour allez bien, pour nous rendre la vie plus belle ?

     

    Si cela vous dit.... C'est parti !

     

    Surtout n'hésitez pas à m'écrire ou à me mettre un mot dans le

    Livre d'Or pour me donner vos suggestions !

     

     

    AVERTISSEMENT : Ce blog est dédié aux personnes ne présentant pas

    de troubles graves de la santé, mais qui désirent améliorer leur vécu, 

    du point de vue santé globale :  physique et psychique.

    Il est évident que certains troubles, s'ils perdurent, doivent amener

    à se questionner et à voir un professionnel de la santé.

    En ce qui concerne les habitudes de vie : sommeil, petit déjeuner, sport, etc,

    chacun doit écouter son corps et faire au mieux par rapport également

    à son âge et à ses ressentis.

    Il est évident qu'un sujet ne peut traiter tous les cas particuliers

    et est donc toujours incomplet de ce point de vue.

     

     

     

    MERCI DE VOTRE PARTICIPATION
     
     
     
     
  •  

    MESSAGE AUX GENRATIONS FUTURES

     

     

    1. Tu es aimé et désiré. Si tu es ici, c’est parce que l’Univers l’a décidé ainsi.


    2. Sens-toi libre d’être ce que tu es ;

    ne permets pas à quiconque de t’étiqueter ou de te forcer à suivre

    un chemin qui n’est pas le tien.


    3. Chaque ancêtre de ton arbre généalogique est un cadeau que tu

    transportes à l’intérieur de toi pour ton bien et pour le bien de l’Univers.


    4. Ne cherche pas l’amour à l’extérieur de toi, au lieu de cela, aime tout simplement.


    5. Crois aux petits miracles de la vie quotidienne et sois attentif aux

    coïncidences, car elles portent des messages qui te guideront sur ton chemin.


    6. Chaque jour, fais quelque chose de bien pour une personne de ton entourage.


    7. S’il y a des traumatismes dans ton arbre généalogique, passes à l’action et guéris ces blessures.


    8. Laisse-toi guider par ton corps et par sa sagesse.

    Il te laissera savoir quand tu devras t’enlever de certaines situations,

    en te faisant sentir de la tension et un inconfort.

    Il te laissera aussi savoir quand tu es aligné avec ce que tu es, parce que tu te sentiras

    calme, dans un grand sentiment de bien-être.


    9. N’expose pas ton corps à des toxines et à une mauvaise alimentation.


    10. Fais de ton mieux pour être autonome dans la vie.

    Fais un métier où tu utilises ta créativité et deviens un adulte.


    11. Écris un poème chaque jour.


    12. Recherche et crée des situations qui te feront rire aux éclats.


    13. Partage, collabore et sois solidaire avec les autres.


    14. Lorsque tu as des problèmes, tu peux les analyser, tu peux en parler, mais prends

    conscience que tant que tu ne prendras pas ta responsabilité et que tu

    ne passeras pas à l’action, rien ne changera.


    15. Ressens de la gratitude pour tout ce que l’Univers t’envoie.


    16. Souviens-toi que rien de ce qui existe sur ce plan ne périt, tout se transforme.


    17. Lis, étudie, apprend… fais tes propres expériences.


    18. Utilises tous les biens matériels que tu veux, mais ne t’y attache pas.

    N’achète pas ce dont tu n’as pas réellement besoin.


    19. Ne t’attache à aucune croyance.

    Le corps se renouvelle constamment, et les idées doivent se renouveler aussi.


    20. Plante chaque jour des graines qui vont pousser de ton intérieur vers l’extérieur.

    Ces graines peuvent être des mots, des caresses, la beauté, des actions.

    Ce sont les racines de la sagesse, de l’amour, de la créativité et de la santé.


    21. Prends soin du territoire qui existe au-delà de ton corps, de ta maison,

    de ton quartier, de ta ville… de la planète et de l’Univers.

     

    (Inspiré d’un texte d'Alexandro Jodorowsky)

     

     

    MESSAGE AUX GENRATIONS FUTURES

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Les meilleurs aliments détox

     

     

    Si on connait ses nombreuses utilités en cuisine, il ne faudrait pas sous-estimer

    tous les autres petits services que le citron peut vous rendre au quotidien.

    En effet, le petit fruit jaune et acide possède des propriétés intéressantes dans

    bien des domaines : ménage, lessive, cosmétique, découvrez toutes les possibilités

    que vous offre cet agrume !

     

    Des verres qui étincellent !

    Pour faire briller vos verres, rien de plus simple.

    Il suffit d’ajouter du jus de citron dans l’eau chaude de rinçage après la vaisselle.

    Vous pouvez même remplacer le liquide de rinçage de votre lave-vaisselle

    par du jus de citron !

     

    Laver plus blanc que blanc

    Le jus de citron peut aussi servir à fabriquer du produit blanchissant maison.

    Pour cela mélangez 1/2 tasse de jus de citron, 6 gouttes d’huile essentielle

    de citron et deux tasses d’eau.

    Trempez ensuite votre linge dans le mélange obtenu pendant 1 heure

    avant de faire votre lessive.

     

    Se débarrasser des moisissures

    Grâce à son puissant pouvoir antifongique, le citron peut aussi servir à

    éliminer les moisissures les plus tenaces.

    Pour ce faire, imbiber votre éponge de jus de citron avant de vous

    attaquer aux moisissures.

    Résultat garanti !

     

    Absorber les mauvaises odeurs

    Si vous en avez assez du fumet qui se dégage de votre poubelle,

    là encore, le citron est un précieux allié !

    Mettez des zestes de citron au fond de la poubelle, sous le sac et laissez agir.

    Au bout d’une semaine changez les zestes.

    Les odeurs désagréables devraient vite disparaître.

     

    Préserver vos légumes épluchés

    Le citron est un antioxydant naturel.

    Pour empêcher le noircissement de vos fruits et légumes,

    versez un filet de citron dessus après les avoir épluché.

     

    Faire briller vos cheveux

    Pour avoir de beaux cheveux qui brillent, le citron est un très bon après-shampoing.

    Après le dernier rinçage, versez dessus une tasse d’eau tiède à laquelle

    vous aurez rajouté du jus de citron.

     

    Soigner sa gorge

    Pour apaiser les douleurs dans votre gorge où faire revenir une voix éteinte,

    voici un breuvage à base de citron qui devrait vous faire du bien :

    mélangez dans une tasse d’eau chaude, 1 cuillère à soupe de miel et autant de jus de citron

    pressé que vous avez d’eau.

    Régalez-vous et le tour est joué !

     

    Nettoyer les joints de salle de bain

    Des saletés récalcitrantes sur vos joints de salle de bain ?

    Mélangez du jus de citron pressé et du bicarbonate de soude, puis appliquez la pâte

    obtenue sur les joints sales.

    Après avoir laissé agir quelques minutes, récurez tout cela avec une

    brosse à dents, puis rincez abondamment.

     

    Faire étinceler votre robinetterie

    Des robinets entartrés ?

    Encore une fois, le citron est la solution pour enlever le calcaire du robinet !

    Pour ce faire, imbibez généreusement un chiffon de jus de citron,

    puis frottez vos robinets.

    Rincez, essuyez et constatez le résultat.

     

    Chasser les mites

    Dans la lutte contre les mites qui infestent vos armoires,

    le citron peut aussi se révéler un formidable allié.

    Déposez dans l’armoire des zestes de citron séché enveloppés d’une

    fine gaze et dîtes au revoir aux mites !

     

    A imprimer 

    10 ASTUCES AVEC DU JUS DE CITRON

     

    10 ASTUCES AVEC DU JUS DE CITRON

     

     

    Merci à       

     

    10 ASTUCES AVEC DU JUS DE CITRON

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Laissez se charger cette magnifique vidéo un moment... Patience !

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

    Le village et les deux médecins


    Dans un village sans médecin de notre beau pays,
    Les malades, fort marris, se cherchaient un docteur.
    Monsieur le Maire, homme gentil,
    Fit venir un cador pour veiller sur leur cœur.

    A grands frais, il faut le dire toutefois.
    Car dans ce trou perdu trouver quelqu’un qui veuille bien….ah lala !
    L’édile sortit chèques et ducats, fit le tour d’Europe trois fois
    Trouva un Roumain diplômé, et richement l’installa.

    Mais la greffe, si j’ose dire, ne prit pas.
    Le médecin, râlait-on, ne pensait qu’à l’argent.
    Ne l’intéressaient ni les poumons, ni la rate, pas plus que le pancréas,
    Le méchant docteur n’aimait que le sonnant, le trébuchant.

    Les patients disaient « Docteur, je viens pour ma santé ! »
    Il répondait : « Comment allez-vous payer ? »

    Même chez le coiffeur, au restaurant,
    Il négociait meilleur prix, ou échange de talent !

    Et six mois après qu’il arrivât,
    Le bon docteur n’était déjà plus là…

    Il restait bien un brave homme, pour sauver le cabinet
    De bonne composition, compétent, l’Hippocrate de notre temps
    Hélas il y avait un hic : il était camerounais.
    « Vous n’êtes pas de l’UE, vous n’avez pas le bon diplôme ». Verdict : « c’est nan ! »

    Et c’est ainsi que dans notre beau pays,
    Les malades à leurs maux sont laissés sans repos.
    Qu’aux bons docteurs on préfère ceux nantis
    De jolis diplômes qui parfois, ne sont que de vains mots.

    (Gabriel Combris)

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Ce gentil concombre auquel l’on prête un grand nombre de propriétés et qui,

    en réalité, est un véritable concentré d’eau, est largement mis en avant dans le

    shampooing DOP très doux au concombre pour "cheveux normaux en manque de fraîcheur ".

    Formulé « Sans silicone » (cela est bien précisé !!!), ce shampooing « hydrate et rafraîchit ».

    Le programme est sympathique !

    Penchons-nous maintenant sur la liste des ingrédients de ce shampooing ;

    nous y trouvons, en deuxième place, juste après l’eau, le laurylsulfate d’ammonium,

    un tensioactif anionique qui, tout comme son cousin le laurylsulfate de sodium,

    est un ingrédient dont le caractère irritant est bien connu ;

    de ce fait, il est à éviter.

    La mention « très doux » et le choix d’un tensioactif irritant (le plus irritant du marché, même !)

    n’est pas très logique. Le concombre, annoncé à grands renforts de tranches appétissantes

    ornant l’emballage du shampooing, est rejeté à la fin de la liste des ingrédients…

    Le citron qui a couru plus vite que lui est parvenu à le doubler sur la ligne d’arrivée.

    Dommage !!!

    En résumé : à défaut d’être rafraîchi par le concombre, la douche froide est procurée,

    ici, par un tensioactif anionique quasiment abandonné de l’industrie cosmétique

    (et à juste titre !).



    Le concombre ne doit pas masquer le reste de la formule…

    Ce n’est pas le concombre masqué qui nous contredira !

     

    Liste INCI

      aqua, ammonium lauryl sulfate, cocamidopropyl betaine, sodium chloride, geraniol, linalool,

    sodium benzoate, salicylic acid, sodium hydroxide, limonene, ascorbyl glucoside, propylene glycol,

    hydroxypopyl guar, hydroxypropyltrimonium chloride, citric acid, citrus limon fruit extract,

    lemon fruit extract, cucumis sativus fruit extract/cucumber fruit extract, hexylene glycol,

    benzoic acid, parfum/fragrance.

     

    Source : https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

    Source : "Allo Docteurs"

     

    Cliquez sur la flèche et laissez la vidéo se télécharger...

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    POURQUOI VOTRE HOMME GARDE SES VIEUX SLIPS

     

    Votre homme porte ses caleçons si usés que ça en devient gênant…

    Vous êtes à bout ?

    Sachez que vous n’êtes pas seule à souffrir de voir Monsieur garder ses sous-vêtements

    bien au-delà de toute limite raisonnable de péremption ;

     

     

    Slips dont l’élastique baille de façon absolument indécente, caleçons aux motifs

    de Mickey devenus invisibles depuis plusieurs années, boxer façon passoire

    dont les trous laissent apparaître une peau blanchâtre parsemés

    de quelques poils (sexy, non ?)…

     

    Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il les rentabilise ses fichus sous-vêtements

    pendant que vous, irrécupérable coquette, irresponsable panier percé, dépensez

    l’argent du ménage en lingerie fine dans le seul but de lui plaire.

    Vous devriez avoir honte !

     

    Quoi qu’il en soit, un sondage commandité par une marque de sous-vêtements

    masculins (Zeeman, qui doit désespérer de ne pas voir ses ventes décoller)

    révèle que les cas sont légion.

    L’étude, menée auprès de 300 conjointes, qu’on imagine hésiter entre divorce et

    relation extraconjugale, montre que 50% des hommes portent régulièrement

    un sous-vêtement usé.

    Même s’il est troué.

    Oui, c’est la triste réalité.

     

    Et pourquoi diable ces messieurs s’obstinent-ils à conserver ces loques

    dignes d’un homme de Cro-Magnon ?

     

    - Parce qu’ils ne s’intéressent pas à leurs sous-vêtements à 41 %.

    Ce qui est vraisemblablement tout aussi valable pour les chaussettes et les

    fringues en général. Ce sont les plus irrécupérables et, malheureusement, les plus nombreux.

     

    - Parce qu’ils ne remarquent même pas qu’il est usé à 24 %.

    En général, ils ne remarquent pas non plus que vous êtes allée chez le coiffeur...

     

    - Parce qu’ils y sont très attachés à 24 %.

    Là on est dans le registre pathologique. Une thérapie s’impose.

    Demandez-lui jusqu’à quel âge il a conservé ses doudous,

    il devrait selon toute logique répondre 24 ans.

     

    - Parce qu’ils trouvent que leur ancien slip est confortable comme il est à 21 %.

    Ce sont ceux qui ne porteront pas les slips neufs que vous êtes aller acheter

    avec amour à Monoprix.

    Une seule solution, la violence :

    jetez les vieilles nippes à la poubelle !

     

    - Parce qu’ils n’ont pas envie d’y consacrer du temps à 16 %.

    Pensez donc, il y a mieux à faire que s’occuper de ces méprisables questions

    d’apparence, c’est bon pour les femmes ça.

     

     

    Une bien triste réalité mais, comme vous pouvez le constater Madame,

    vous n’êtes pas seule à souffrir au quotidien de cet affligeant spectacle...

     

     

     

    POURQUOI VOTRE HOMME GARDE SES VIEUX SLIPS

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    SEPT ERREURS A EVITER QUAND ON VEUT SE RECHAUFFER

     

    Bains bouillants, boissons chaudes, gros pulls...

    La liste des erreurs que vous commettez en tentant de vous réchauffer est longue.

    Voici les bons conseils pour survivre aux températures hivernales.

     

    Après une longue période d'accalmie, une vague de froid s'abat de nouveau sur le pays.

    Vous avez ressorti les pulls, l’écharpe XXL et vous pensez sérieusement à revêtir vos gants.

    Pour combattre la baisse du mercure, chacun y va de sa petite habitude.

    Sauf que certaines n'accomplissent pas la tâche, voire provoquent l'effet inverse.

    Suivez le guide pour vous réchauffer et éviter le bon vieux rhume hivernal.

     

    Boire trop chaud

    Pour faire face aux températures qui baissent, rien de tel que de tremper

    ses lèvres dans un bon chocolat chaud.

    Erreur.

    Pendant un laps de temps très court, précisément celui où l’on savoure notre

    chocolat viennois, le corps connaît effectivement une sensation de chaleur.

    Mais cela ne dure pas, au contraire.

    «L'organisme doit conserver une température constante. Confronté au chaud

    ou au froid, il lutte pour la rééquilibrer.

    Ainsi, quand on absorbe une boisson bouillante, l’organisme transpire et se refroidit»,

     

     La solution ? Opter pour des boissons tempérées, comme des tisanes tièdes

    ou laisser légèrement reposer sa soupe avant de dîner.

     

    Prendre des bains brûlants

    Qui ne rêve pas, en rentrant d’une dure journée de travail, de se plonger

    dans un bain fumant et d’y rester pendant une heure ?

    Au risque de décevoir, le geste est inefficace.

    «À l'instar des boissons chaudes, le corps se réchauffera sur le moment mais

    refroidira à la sortie». Rassurez-vous, il faut aussi éviter les douches trop froides,

    moins attrayantes mais tout aussi inutiles.

    Conclusion, on règle le mélangeur sur une température moyenne.

     

    Manger trop gras

    Privilégiez les épices, tel que le gingembre

    On pense souvent que des plats riches en calories réchauffent le corps en hiver.

    À tort, «sauf si vous êtes un ours polaire»SEPT ERREURS A EVITER QUAND ON VEUT SE RECHAUFFER

    Sans compter que le gras ralentira et perturbera la digestion.

    «Pour augmenter la température du corps, il est primordial d’améliorer la circulation

    sanguine pour amener la chaleur aux extrémités. Privilégiez ainsi les épices,

    tel que le gingembre, un aphrodisiaque qui réchauffera vos nuits par la même occasion.

    Le pain d’épices et l’ail sont aussi d’excellents aliments pour une bonne circulation.»

     

    Boire de l’alcool

    Le traditionnel verre de vin chaud en plein hiver rehausse-t-il réellement

    la température ? Malheureusement non.

    «Certains types d'alcool dilatent les vaisseaux sanguins, ce qui laissera le froid

    pénétrer plus facilement. De plus, l'alcool se contente de déplacer la chaleur

    corporelle interne vers la surface de l'organisme, d'où le phénomène

    des joues rouges».  Cette sensation cessera d'ailleurs dès la dilatation terminée

    et la sensation de froid sera plus intense encore.

     

    Ne pas aérer son appartement

    Certes, il fait - 5°C dehors, mais ce n'est pas une raison pour laisser ses fenêtres

    fermées pendant trois mois. Comme en été, il est essentiel de ventiler les pièces de vie.

    «Ouvrir les fenêtres pendant cinq ou dix minutes ne baissera pas la thermomètre et ne

    nous fera pas tomber malade non plus.

    C'est le fait d’être confiné avec d’autres personnes dans un endroit clos

    qui favorise le développement des microbes beaucoup plus rapidement,

    pas le froid.» En clair, on aère tous les jours durant une dizaine de minutes.

     

    Ne porter qu'un seul vêtement très chaud

    Pour bien dormir, la pièce ne doit pas dépasser les 19 degrés.

    «J’aurais dû mettre un plus gros pull» vous dites-vous, grelottant à l’arrêt de bus.

    Détrompez-vous, ce n’est pas la taille qui compte.

    Mieux vaut superposer des matières plus fines, que de porter uniquement

    un tee-shirt et une grosse doudoune.

    «Il faut accumuler les couches de vêtements.

    Cela crée des espaces d’air, ce qui protège le corps de l’entrée du froid.

    Je préconise au moins trois couches».  Coté tissus, le coton est le meilleur ami de la

    peau puisqu’il lui permet de respirer et de ne pas transpirer, à la différence

    des matières synthétiques. Pour les autres couches, la laine, le velours ou encore

    le cachemire vous permettront de passer un hiver tout doux et bien au chaud.

     

    Augmenter le chauffage pour dormir

    Le chauffage est le faux-ami du sommeil.

    En augmentant la puissance, on risquera de se réveiller plusieurs fois en plein milieu de la nuit.

    De plus, cela favorise le choc thermique au moment de la sortie de la chambre dès le réveil.

    «Pour bien dormir, la pièce ne doit pas dépasser les 19 degrés».

    Pour les grands frileux, mieux vaut multiplier les couvertures fines,

    plutôt que de se faufiler sous une grosse couette.

     

     

    SEPT ERREURS A EVITER QUAND ON VEUT SE RECHAUFFER

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    "ET TOI, QU'EST-CE QUE TU FAIS DANS LA VIE ?"

     

    Qui ne s’est pas entendu poser cette question ?

    Lors de la rencontre avec une nouvelle personne, dans un dîner,

    lors de retrouvailles avec des copains d’enfance, ou encore en discutant avec un voisin.

     

    « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? »

     

    J’ai invariablement envie de répondre : « Moi ? oh dans la vie, je me promène,

    je m’éclate, j’apprends des choses, je lis, j’admire la nature, je communique avec des

    gens, je m’émerveille, je profite, JE VIS, quoi ! ».

     

    Pourtant je sais bien que la question véritable est

    « quel est le métier que tu exerces ? », comme si notre profession était

    toute notre vie, comme si notre activité professionnelle était le premier,

    voire le seul critère pour nous définir.

     

    Alors oui, je sais, la plupart des gens passent la plupart de leur temps AU TRAVAIL,

    mais je ne suis pas « juste » mon activité professionnelle.

    Et surtout, je n’aime pas les étiquettes.

    Je n’aime pas être mise dans une case selon que je suis secrétaire, ingénieur,

    femme de ménage, chef d’entreprise ou avocate.

    D’autant moins que, derrière cette question apparemment innocente

    « qu’est-ce que tu fais dans la vie »,

    il y a souvent un besoin de se comparer, de savoir ce

    que vaut l’autre par rapport à soi.

     

    « Il est assez stérile d’étiqueter les gens

    et de les presser dans des catégories. »

    (Carl Gustav Jung)

     

    Vous n’êtes pas ce à quoi vous ressemblez physiquement,

    vous n’êtes pas ce que vous faites,

    vous n’êtes pas ce que vous possédez,

    vous n’êtes pas ce que les autres pensent de vous…

     

    Arrêtons de mettre les gens dans des cases,

    de coller des étiquettes selon que vous êtes maigre, grosse, blonde,

    handicapée, femme de ménage, cadre supérieur, issue d’une famille bourgeoise,

    de nationalité étrangère etc.

    Vous êtes bien plus qu’un corps physique, une couleur de cheveux,

    une nationalité ou un métier. Vous êtes, avant tout,

    un être spirituel qui vit une expérience humaine, avec des idées,

    avec des rêves, des sentiments.

     

    Vous êtes VOUS.

     

    Soyez pleinement ce VOUS sans vous laisser enfermer dans des cases,

    et sans étiqueter les personnes que vous rencontrez.

    Sinon, vous passez à côté de leur essence, de leurs qualités.

     

    Et sinon… euh… qu’est-ce que vous faites, vous, dans la vie ?


    –  bah je fais de mon mieux ! »

     

    Un message fort et sans détour qui a de quoi pousser à la réflexion

    et remettre certaines idées en place.

     

    Alors, la prochaine fois que vous aurez cette question sur le bout des lèvres,

    tournez votre langue sept fois dans la bouche et demandez plutôt :

     

    « Et toi, qu’est-ce que tu aimes dans la vie ? ».

     

     

     

    "ET TOI, QU'EST-CE QUE TU FAIS DANS LA VIE ?"

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique