•  

     

     

    LE PETIT TATOU MALHEUREUX

     

    Il était une fois un petit tatou qui vivait au milieu de la forêt.

    Son terrier était installé sous un grand et magnifique arbre et, tout autour,

    plantes et arbustes fournissaient facilement de quoi se nourrir.

     

    Mais le petit tatou était malheureux...

     

    " Que me manque-t-il pour être heureux ?" se demandait-il souvent.

    Un jour qu’il se lamentait ainsi sur son sort, il entendit la voix du héron bleu.

    Le bruit courait dans la jungle que cet oiseau connaissait le secret des dieux,

    le secret du bonheur...

     

    « Tu manques de quelque chose petit tatou ? »

    « Vas-tu me dire ton secret ? " répondit-il intrigué

    Le bel oiseau secoua la tête : « Tu n’es pas prêt à l’entendre »

     

    Le petit tatou déçu continua à se lamenter :

    " De toute façon, je n’ai jamais ce que je veux. Personne ne m’aime.

    Si au moins j’étais beau, mais mes écailles sont toutes petites comparées à celles des

    autres tatous.

    Je n’ai vraiment pas de chance…

    Ah ! Si seulement j’avais…  un manteau de fleurs. Cela m’irait tellement bien !"

     

    Alors le petit tatou se mit à travailler dur, très dur.

    Il passa des journées entières au boulot pour s’offrir ce précieux manteau.

    Quand il le revêtit il se sentit très fier de sa belle parure.

    Le lendemain son enthousiasme avait un peu baissé et, 3 jours plus tard, il n’y pensait

    même plus.

    Il se retrouva, là, devant son joli terrier et se lamenta

     

    " Que me manque-t-il pour être heureux ?"

     

    Et il entendit la voix du héron bleu qui murmurait :

     

    « Tu manques de quelque chose petit tatou ? »

     

    « Mais enfin vas-tu me dire le secret des dieux ? demanda-t-il

     

    « Tu n’es pas prêt » répondit l’oiseau

     

    Vexé le petit tatou rentra dans son terrier.

    Qu’il était sombre, qu’il était inconfortable et froid. Alors le tatou se mit à rêver de

    confort.

    Il se mit à désirer un tapis de mousse dans laquelle il pourrait se blottir.

    Mais la mousse était rare et il passa des journées entières à en cueillir ça et là pour la

    rapporter chez lui et reconstituer un grand tapis recouvrant le sol.

    Les premiers temps il apprécia son nouveau confort, puis il s’y habitua et n’y fit plus

    attention.

    Beaucoup d’animaux lui enviaient son manteau de fleurs et son tapis de mousse,

    mais lui ne se sentait pas pour autant aimé. Il se mit à avoir peur de se les faire voler.

     

    " Que me manque-t-il pour être heureux ?  "Se lamenta-t-il un soir de désespoir.

     

    Et le héron bleu, du haut de sa branche, lui dit :

     

    " Tu manques de quelque chose petit tatou ?"

     

    " Tu ne veux toujours pas me confier ton secret ?"  murmura-t-il

     

    Le bel oiseau se pencha vers lui

     

    " Es-tu prêt à abandonner ton manteau et ton tapis pour connaître ce secret ?"

    « Abandonner mes bien ? s’écria le tatou. Je me suis donné trop de mal pour les avoir… »

    « Tu t’es donné du mal ? S’étonna le héron. Alors pourquoi n’y renonces-tu pas pour

    recevoir du bien ? »

     

    Le tatou haussa les épaules et rentra dans son terrier. Personne ne le comprenait.

    Personne ne le respectait.

    Si seulement… Si seulement il parvenait à en imposer un peu plus, à montrer sa valeur aux

    yeux de tous…

    Alors là, peut-être le respecterait-on. Soudais une idée lui traversa l’esprit.

    Il se précipita dehors et partit à la recherche des plus beaux cailloux cachés au fond de

    la rivière et de magnifiques branches de manguier, un arbre rare dans la région.

    Avec tout ceci il aménagea la sortie de son terrier et en fit un espace magnifique et

    imposant que tout le monde pouvait admirer en passant.

    Nul terrier n’était plus grandiose que le sien !!!

    Pendant quelque temps le tatou se sentit plus important…

     

    Mais au fond de lui il était toujours aussi malheureux et il recommença à se lamenter sur

    son sort.

     

    Alors il entendit la voix du héron et leva les yeux vers lui

     

    « Tu croix manquer encore de quelque chose petit tatou ? »

     

    Le tatou ne savait plus quoi penser. Il se rendait compte que tous ses efforts n’avaient

    pas changé grand-chose.

     

    « Veux-tu connaître le secret des dieux ? » Demanda l’oiseau

    « Es-tu prêt à te défaire de tout ce que tu possèdes pour recevoir ce secret ? »

     

    Le petit tatou resta un long moment silencieux, puis, sachant sa situation désespérée finit

    par acquiescer lentement.

     

    Alors le héron sauta de sa branche et, d’un coup d’ailes, vint se poser près de lui

     

    « Même quand tu n’as rien petit tatou, tu disposes d’un trésor extraordinaire, un trésor

    d’une valeur inouïe. La Vie. Et la vie, petit, elle aime celui qui aime et elle oublie ceux qui

    oublient d’aimer. »

     

    « Elle aime celui qui aime…, répéta le tatou, songeur. Mais qui aime… quoi ? »

     

    L’oiseau bleu sourit.

     

    « Rappelle-toi : n’est-ce pas l’amour qui est à l’origine de ta propre vie ?

    L’amour, petit, est l’essence de la vie. Sans amour, il n’y a pas de vie. »

     

    « Mais quel est le rapport avec ma situation ?

     

    « Si tu poses ton regard sur la beauté du monde, l’amour que tu ressentiras illuminera ta

    vie. »

     

    Le petit tatou fronça les sourcils

     

    « Où la trouverai-je, la beauté du monde ? Où se cache-t-elle ? »

     

    « Tu ne la vois pas car tu as perdu l’habitude de la regarder, mais elle est là, en ce

    moment, tout autour de toi. »

     

    Le tatou surpris, se retourna et scruta les alentours.

    « Où ça ? »

     

    « Dans la goutte de pluie qui s’attarde sur une feuille, dans la coccinelle qui grimpe le long

    d’un brin d’herbe, dans les nuages cotonneux et le tronc sculpté des arbres, dans le

    parfum d’une fleur ou le chant d’un oiseau, dans la douceur de l’air que tu respires et la

    lumière qui te baigne, dans la pulpe d’un fruit charnu et le son cristallin de l’eau, dans les

    yeux des animaux et dans ceux des hommes, dans les rides des vieillards et les rires des

    enfants. La beauté est partout et tu ne la vois pas, occupé que tu es à

    courir après des illusions...

     

    Le petit tatou resta un long moment silencieux, interpellé par ces paroles.

    Puis il s’apprêta à réunir ses possessions et tenir ainsi sa promesse.

    " Tu peux les laisser où elles sont dit alors le héron, maintenant tu sais qu’elles ne valent

    rien…"

     

    Le petit tatou se tourna vers lui et le héron reprit :

     

    « Souviens-toi : le secret c’est d’aimer.

    Aime ta vie sans rien désirer que tu n’aies déjà et tu goûteras la sérénité des dieux.

    Et si de plus tu parviens à aimer tout ce qui est autour de toi, à t’aimer toi-même et à

    aimer tous ceux que tu vois, alors non seulement tu goûteras la sérénité des dieux, mais

    aussi tu partageras leur extase. »

     

    Le bel oiseau bleu prit son envol et en quelques battements d’ailes disparut dans le ciel. »

     

     

    (adapté de l'histoire écrite par Laurent Gounelle – Le Philosophe qui n’était pas sage)

     

     

     

     

    LE HERON BLEU

     

    Ce magnifique dessin est de Daniel Potvin

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

    LA TOXICITE DU SUCRE

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

     

     

     

    JE SUIS NEE SOUS UNE BONNE ETOILE

     

     

    Cette phrase du Dalaï-lama nous interpelle sur notre Vie, notre Destin et ce que

    nous en faisons jour après jour...

    Pour lui il n'y a pas de "mauvaise étoile", juste des personnes qui ne connaissent

    pas le mode d'emploi pour vivre heureux, en paix, sereins...

     

    Mais comment interpréter notre destinée de façon positive quand tout autour de

    nous nous semble dénué de sens, et de justice ?

    Comment ne pas se lamenter sur notre sort quand s'accumulent les soucis

     avec nos proches, nos situations de famille, nos emplois et nos liens familiaux,

    amicaux et sociaux ?

     

    Comment être positif quand tout va mal ?

     

    Une nouvelle forme de psychologie nous l'enseigne, c'est la "psychologie positive"

    : elle met à notre disposition des thérapeutes formés spécifiquement... et plein

    de nouveaux livres sont sortis sur le sujet pour nous y aider (Voir ma

    Bibliographie)

     

    Pourquoi tel individu saura "faire face" à toute situation indésirable et rebondir,

    pourquoi tel autre s'enfoncera ?

     

    Question de caractère, bien sûr, mais aussi de comportement résolument positif !

     

    Un exemple : vous divorcez, perdez votre travail ou tombez malade...

     

    Il y a deux solutions : soit vous acceptez, soit vous refusez ce qui  vous arrive

     

    Si vous n'acceptez pas, alors vous allez vous apitoyer sur vous-même,

    pleurnicher, et penser que vous êtes nés sous une mauvaise étoile, que vous

    n'avez pas de chance, que le sort est contre vous !

     

    Si vous acceptez pleinement, alors il en sera tout autrement et vous serez en

    mesure de voir le changement positif que peut  vous apporter

    cette situation nouvelle.

     

    Tout votre être sera alors ouvert à un nouveau potentiel de vie

     

    Divorcer peut être une chance !

     

    En effet, quelle magnifique opportunité  que de vivre un nouveau départ,

    d'apprécier un peu de solitude et plus de temps pour soi, un nouveau cadre de

    vie et, à terme, un nouveau compagnon avec qui nous nous entendrons mieux !

     

    Pour être en mesure de transformer une situation désagréable et négative en

    occasion positive, il faut avoir suffisamment de courage pour surmonter ses

    peurs - peur de la nouveauté par exemple- et faire face

    aux obstacle qui, immanquablement surgiront

     

     N'hésitez pas en ces circonstances à demander de l'aide, à vous

    informer, à chercher comment être plus positif, à lire...

     

     

    APPRENEZ A "LIRE LE CIEL" !!!

     

     

     

    Bon courage ♥♥♥

     

     

     

    ÊTES-VOUS NE SOUS UNE MAUVAISE ETOILE ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

    Cette phrase de sa Sainteté nous enseigne comment nous devrions aborder notre destiné, il n’y a pas de mauvaise destinée, mais juste des gens qui ne comprennent pas comment aborder leur destiné positivement.

    Par exemple si nous rencontrons un événement indésirable, comme perdre son emploi, ou tomber malade, nous avons deux attitudes possibles, soit nous acceptons, soit nous refusons ce qui nous arrive. Si nous n’acceptons pas alors nous allons probablement nous apitoyer sur notre sort et penser que nous sommes nés sous une mauvaise étoile, que nous n’avons pas de chance, etc.. Si nous somme en mesure d’accepter pleinement, alors nous sommes alors ouvert à un nouveau potentiel de vie. Perdre un emploi peu être une chance ! Qu’elle magnifique opportunité de vivre de nouvelles expériences, d’apprendre un nouveau métier, de faire de nouvelles rencontres, de choisir une profession que nous aimons davantage, etc..

    Pour être en mesure de transformer une situation apparemment négative en situation positive, il faut  avoir suffisamment de courage  pour surmonter  ses peurs et faire fasses aux obstacles.

    - See more at: http://www.astrologie-tibetaine.com/mauvaise-etoile-dalai-lama/#sthash.cslIfSq6.dpuf

    Cette phrase de sa Sainteté nous enseigne comment nous devrions aborder notre destiné, il n’y a pas de mauvaise destinée, mais juste des gens qui ne comprennent pas comment aborder leur destiné positivement.

    Par exemple si nous rencontrons un événement indésirable, comme perdre son emploi, ou tomber malade, nous avons deux attitudes possibles, soit nous acceptons, soit nous refusons ce qui nous arrive. Si nous n’acceptons pas alors nous allons probablement nous apitoyer sur notre sort et penser que nous sommes nés sous une mauvaise étoile, que nous n’avons pas de chance, etc.. Si nous somme en mesure d’accepter pleinement, alors nous sommes alors ouvert à un nouveau potentiel de vie. Perdre un emploi peu être une chance ! Qu’elle magnifique opportunité de vivre de nouvelles expériences, d’apprendre un nouveau métier, de faire de nouvelles rencontres, de choisir une profession que nous aimons davantage, etc..

    Pour être en mesure de transformer une situation apparemment négative en situation positive, il faut  avoir suffisamment de courage  pour surmonter  ses peurs et faire fasses aux obstacles.

    - See more at: http://www.astrologie-tibetaine.com/mauvaise-etoile-dalai-lama/#sthash.cslIfSq6.dpuf
    Partager via Gmail

    15 commentaires
  • Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

     

    DETOX CITRON GINGEMBRE

     

    Idéale après les fêtes, un repas trop riche et/ou arrosé, et après l'hiver où les repas sont plus riches,

    la détox citron-gingembre saura vous aider à retrouver votre équilibre

     

     Elle régénérera votre foie avec :

     

    - Le citron (anti-inflammatoire + Vit. C)

    - Le Gingembre (anti-inflammatoire et antioxydant)

    - Le Clou de girofle (anti infectieux et antibactérien)

    - Le miel d’acacia (favorise le transit intestinal)

     

     

                                 Preparation: 10 minutes

     

                                   Cuisson: 10 minutes

     

     

    Ingredients

     

     

    1 citron non traité

     

    3 cm de gingembre frais

     

    50 cl d'eau

     

    4 cuil. à soupe de miel d'acacia

     

    4 clous de girofle

     

     

    Préparation

     

     

    - Lavez le citron. Tranchez la moitié en rondelles fines et pressez l'autre moitié.

     

    - Pelez et râpez le gingembre.

     

    - Portez l'eau à ébullition.

     

    - Versez l'eau chaude dans une théière.

    -Ajoutez le jus et les rondelles de citron, le miel, le gingembre et les clous de girofle

     

     

    - Laissez infuser 5 min et servez.

     

    A BOIRE TOUT AU LONG DE LA JOURNÉE

    en veillant à manger léger

     

    A faire un week-end où vous pourrez également vous relaxer

    et vous occuper de vous !

     

     

    DETOX CITRON GINGEMBRE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    J'AURAIS VOULU ÊTRE UN OISEAU...

     

    J'aurais voulu être un oiseau....

             ou un sportif de haut niveau             J'AURAIS VOULU ÊTRE UN OISEAU...

     

     

                             Pour chaque jour me dépasser

     

                                                                    

    et défier les lois de la Gravité !  

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

     

     

    MON REGIME

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

     

    LE PAYS DES GEANTS

     

    (Cette jolie photo est de Alain HUON)

     

     

    Imaginiez que vous vous réveilliez un jour dans un pays presque entièrement peuplé de géants.

     

    Au premier abord vous seriez sans aucun doute terrifié, et l’assourdissant grondement des bruits

    alentours, l’inconfortable sentiment de naufrage ressenti à votre réveil ajouterait à votre panique.

    Après un moment, vous vous rendriez compte que la plupart des géants ont l’air gentil et qu’un,

    en particulier, montre un intérêt tout spécial à votre sécurité et à votre bien-être.

     

     

    Ensuite, imaginez qu’un jour, sans aucune raison apparente, le géant auquel vous aviez appris à faire

    totalement confiance, se mette à vous hurler dessus, à vous menacer et même à vous frapper…

    Comment pourriez-vous jamais vous sentir à nouveau en sécurité dans un pays de géants ?

    Il ne vous resterait plus qu’à compter sur les lois ou les règles en vigueur dans ce pays

    et qu’il vous faudrait apprendre pour vous aider à survivre !

     

     

    Un jour vous rencontrez d’autres petits hommes comme vous et, en leur compagnie, vous vous

    sentez aussitôt plus en sécurité. Certains prétendent connaître les lois du pays et vous en font part.

    En les combinant à l’aperçu que vous avez acquis en observant les géants et en les écoutant vous instruire

    de leurs voix grondantes, presque divines, vous commencez à avoir une idée précise de ce qu’il

    convient de faire ou ne pas faire pour être en sécurité.

     

     

    « Faites ce que l’on vous dit de faire. Il est plus facile d’avancer si vous suivez. Ne pleurez pas !

    Ne vous battez pas. Étudiez de votre mieux. Décrochez un travail.

    Faites ce que l’on vous dit de faire.

    Mariez-vous. Ayez des enfants qui prendront soin de vous quand vous serez vieux.

    FAITES CE QU’ON VOUS DIT !

     

     

    La liste s’allonge au fur et à mesure que votre corps, autrefois minuscule, grandit

    (nourri par la nourriture spéciale produite dans le pays des géants) et finalement,

    vous vous rendez compte qu’il n’y a plus aucun géant autour de vous.

     

     

    Et puis un  jour vous vous réveillez, et il y a cette minuscule créature en train de vous regarder…

    Elle vient de se réveiller au pays des géants.

    Et, parce que vous l’aimez, vous commencez à lui enseigner tout ce que vous avez appris sur la meilleure

    façon de survivre au pays des géants...

     

     

     

    Et ainsi le cycle continue !

     

     

    (Paul MCKENNA, "Changez de vie en sept jours")

     

     

     

     DECODAGE


     

    Bien sûr vous avez compris que le petit être qui nait au pays

    des géants c’est vous, et que les dits géants sont vos

    parents, votre entourage !

    Que le géant si attentionné auprès de vous est votre maman…

     


    Le bébé qui vient au monde et grandit n’a que ces « géants »

    pour survivre, sans eux il mourrait.

    Pour lui ce sont des dieux et tout ce qu’ils disent ou font est

    bien et « normal »

    Alors, s’ils crient, ou même vous frappent, ils ont raison,

    c’est forcément de votre faute, vous avez dû faire quelque

    chose de mal. Donc vous allez interpréter ainsi la moindre

    des réactions de vos parents (ou des personnes qui vous

    élèvent)


    Parfois vous en serez blessé, marqué à jamais.

    Vous apprendrez ainsi les « lois du pays des géants »

    en fonction de ce que font, croient ou disent vos parents

      ou vos éducateurs. Vous ignorez alors que ce qu’ils croient,

    font ou disent, vient de leur propre éducation, de la société

    et du milieu dans lequel ils vivent, de leurs propres croyances

    et interprétations de la vie et que rien n’est forcément

    LA vérité !

     

    Nous subissons ainsi, tout petits, une sorte de « lavage de

    cerveau » qui va laisser des traces plus ou moins

    importantes, des blessures en nous une fois adultes,

    et que nous risquons de reproduire.

     

    C’est ainsi que parfois nous souffrons sans trop savoir

    pourquoi et que notre propre « image de nous »

    nous est étrangère !

     

     

    Pas facile la vie de « géant » !!!

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

    A vous toutes, du fond du cœur, je souhaite une bonne journée de la Femme !

     

    et vous offre un poème    ICI

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  RESPIRER C'EST VIVRE

     

     

    Avez-vous déjà observé un bébé respirer ?

    Il respire par le nez et son ventre se gonfle, il respire calmement,

    efficacement, d’instinct…

     

     

    En grandissant nous perdons cet acquis et, adultes, nous ne respirons plus

    qu’à 30 % de nos capacités sans jamais remplir complètement nos poumons !

     

    Alors que la respiration est l’activité la plus importante de notre vie (sans

    elle nous mourons), nous n’y prêtons pas attention dans notre vie quotidienne :

    on respire par la bouche, vite et mal et le moindre stress, la moindre

    contrariété l’accélère ou la ralentit 

     

    La respiration est capitale car elle régule le système nerveux et la circulation 

    sanguine, calme notre mental, libère des tensions physiques, augmente notre

    énergie, facilite la concentration

     

     

    « Respirer c’est vivre, bien respirer c’est bien vivre »

     

     

    Je vous propose d’apprendre la respiration complète en 3 étapes

     

    -     Respiration abdominale

     

    -     Respiration thoracique

     

    -     Respiration claviculaire

     

     RESPIRER C'EST VIVRE

     

     

    Aujourd’hui, respiration abdominale

     

    Allongé sur le dos, jambes étendues ou les genoux fléchis.

    Placez vos mains, paumes en contact du ventre sans appuyer.

    Guidez votre respiration dans le ventre.


    Lorsque vous effectuez une respiration abdominale, vous étirez vos poumons

    vers le bas à l'inspiration. Le diaphragme se déplace du haut vers le bas et

    la pression exercée sur les viscères provoque le gonflement du ventre.

     

    C'est la partie basse de vos poumons que vous sollicitez, le haut du thorax ne

    doit pas se gonfler et les épaules ne doivent pas monter.

     

    Sous vos paumes de mains, vous sentez votre ventre se gonfler

    à l'inspiration et se creuser à l'expiration.

     

    ~~~~~~~~

     

    Répétez chaque jour cet exercice jusqu'à atteindre un stade réflexe.

    Entraînez-vous à tout moment de la journée, notamment en marchant,

    ainsi que le soir avant de vous endormir.

     

    Pratiquée régulièrement, petit à petit, votre musculature abdominale va se

    transformer, les muscles acquérant volume et souplesse.

     

    De plus, la respiration abdominale masse l'abdomen relançant le mouvement

    péristaltique des intestins et stimulant les organes.

     

    Bien respirer par le ventre va libérer la zone du plexus solaire souvent nouée

    par les tensions émotionnelles.

     

    C'est une respiration apaisante qui vous amènera à un état de calme

    intérieur.

     

    2ème partie ICI

     

     Voici une vidéo de respiration yogique pour débutants effectuée par un

    professeur diplômé

     

     

     

     

     

     

       Si vous désirez transférer la voix de charlotte sur votre MP3 et

    apprendre ainsi, en l' écoutant,

     

    voici le lien   ICI

    Partager via Gmail

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */