• Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

    Dans ce pays-là, que je connais bien pour l'avoir visité, tous les enfants naissaient

    avec une graine d'amour, qui ne pouvait germer que dans leur cœur.

     Ce qu'il faut savoir, c'est que cette graine avait une particularité…

    très originale, en ce sens qu'elle était constituée de deux moitiés de graines.

     Une moitié de graine d'amour pour soi et une moitié de graine d'amour pour autrui.

    Vous allez tout de suite me dire : “Ce n'est pas juste, c'est disproportionné, ça ne peut pas marcher !

    Une moitié pour un, d'accord, car il faut s'aimer.

    Mais une seule moitié de graine d'amour pour autrui, pour tous les autres, ah non alors !

    Cela va bien au début de la vie, quand un enfant n'a pas beaucoup de personnes à aimer,

    seulement sa mère, son père, un ou deux grands-parents…

    Mais plus tard, vous y pensez, plus tard, quand devenu adulte chacun est susceptible d'aimer

    beaucoup de personnes, cela est déséquilibré.

    Une seule moitié de graine d'amour à partager entre tant d'amours… Cela est invivable !”.

     

     Oui, vous me diriez tout cela avec passion, mais c'était ainsi dans ce pays !

    Et d'ailleurs, ceux qui savaient laisser germer et laisser fleurir chacune de leurs moitiés de

    graine d'amour, avec intensité, avec passion, avec enthousiasme et respect,

    ceux-là découvraient plus tard qu'ils pouvaient à la fois

    s'aimer et aimer, aimer et être aimés.

     

     Ceux qui ne développaient qu'une moitié de graine, soit en s'aimant trop,

    soit en n'aimant que les autres, soit encore en n'aimant qu'une seule personne au monde,

    ceux-là avaient des mi-graines qui durcissaient,

    qui durcissaient tellement leur cœur… que parfois leur tête éclatait de douleur.

     

     Ah ! Vivre seulement avec une mi-graine d'amour, cela doit être terrible !

    D'autant plus qu'il n'y a aucun remède à ces migraines et qu'elles sont

    susceptibles de durer des années.

     

     Ainsi se termine le conte des maux de tête qui sont surtout des maux de cœur…

     

    (Jacques Salomé)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

     

    Pourquoi faire une cure détox en automne ?

     

    Malgré le repos, une alimentation équilibrée ou la prise de vitamines, vous êtes toujours aussi fatigué,

    stressé, votre peau et vos cheveux sont ternes ?

    Découvrez comment la Détox peut vous aider !

     

    Une cure détox, qu’est-ce que c’est ?

     

    Une cure détox c’est libérer son organisme, affiner sa ligne, purifier sa peau et embellir son corps.

    Entre la pollution, les conservateurs que nous ingérons, les pesticides, les médicaments,

    tous ces éléments que l’organisme n’est pas programmé à reconnaitre et à éliminer naturellement

    et qu’il faut pourtant détruire.

    Notre corps reçoit et génère une multitude de déchets qu’il doit chasser afin de ne pas se laisser envahir.

    Un organisme qui évacue mal est un organisme qui s’empoisonne !

    Des organes comme le foie ou les reins perdent alors une bonne partie de leur fonctionnalité,

    ce qui se traduit par l’apparition d’une série de problèmes de santé bénins ou plus sérieux

    (dermatoses, pertes de cheveux, problèmes articulaires, fatigue, déficience immunitaire…).

    Une accumulation de toxines peut être comparée à un encrassement qui à terme génère fatigue,

    stress et chute de cheveux.

    Il faut alors penser à nettoyer notre organisme, à décongestionner et purifier en profondeur

    les organes engorgés par les toxines.

    Pour favoriser une bonne détoxication, les plantes seront vos meilleures alliées pour

    stimuler naturellement l’élimination des déchets qui perturbent le fonctionnement

    de notre organisme. Une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibrée et une activité

    sportive régulière seront les seuls moyens de conserver un organisme en bonne santé.

     

    Quelques exemple de plantes detox :

     

    Le bouleau : la plante qui élimine l'eau Favorise l'élimination de l'acide urique,

    prévient la formation des calculs urinaires, élimine la rétention d'eau.

    Le pissenlit : le grand dépuratif, permet de nettoyer l'ensemble de l'organisme en éliminant

    les toxines accumulées. Stimule les foies paresseux et améliore la digestion.

    La bardane : pour une peau nette draine l'organisme des toxines responsables de l'apparition

    des boutons et d'une peau grasse.

    Le radis noir : le régulateur du foie aide au fonctionnement harmonieux du système digestif.

    Il possède aussi des effets bénéfiques sur le fonctionnement du système nerveux.

    L'ortie : dépurative et reminéralisante, ses propriétés dépuratives sont précieuses en cas

    de problèmes de peau, douleurs articulaires, fatigue intellectuelle ou physique et si les ongles

    ou les cheveux sont cassants et fragiles.

     

    Quand commencer une cure détox ?

    L'organisme est très sensible au rythme des saisons.

    Avec l'arrivée de l'automne, il est plus vulnérable et doit s’adapter à se changement de température.

    Les périodes dites « d’entre-saison » sont assez propices pour procéder à un drainage de l’organisme.

    Le printemps et l’automne sont des moments idéaux.

    Comment effectuer ma cure détox ?

    li est conseillé de faire une cure détox de 1 à 3 semaines minimum à chaque changement de saison.

    Afin de faciliter l’élimination, vous pouvez ajouter la dose journalière dans une bouteille d’eau et boire

    régulièrement tout au long de la journée.

    L’eau permettra de drainer l’organisme en profondeur, les plantes de nettoyer les organes.

    Il est possible de ressentir de la fatigue durant les premiers jours, ne vous inquiétez pas

    c’est tout à fait normal. Votre organisme travaille dur pour se décrasser.

     

    Résultat : énergie, bonne humeur, sensation de légèreté et teint rayonnant !

     

    Pourquoi faire une cure détox en automne ?

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

     

     

    Étrange, incompréhensible vie humaine…

     

    Il y a des jours où le soleil brille.

    Tu ris, tu voudrais sauter de joie et tu ne sais pas pourquoi.

    Soudain, renversement de situation.

    Te voilà plongé dans une nuit sombre, envahi par une tristesse noire.

    Tu te dis alors que cela durera toujours, que cette situation ne

    changera jamais.

    Et tu ne sais pas pourquoi.

     

    Pourquoi faut-il qu’il en soit ainsi ?

     

    Parce que l’être humain est un morceau de nature, avec ses jours de

    printemps et ses jours d’automne, avec la chaleur de l’été et le froid de l’hiver.

    Parce que l’être humain suit le rythme de la mer : flux et reflux.

    Parce que notre existence est en perpétuel recommencement,

    une alternance de vie et de mort.

     

    Si tu comprends cela, tu pourras continuer avec courage et confiance,

    car tu sauras alors qu’à chaque nuit succède un matin nouveau.

    Si tu dis oui à cela, si tu acceptes cela, au milieu des hauts et des bas,

    ta vie deviendra toujours plus profonde, et ta joie toujours plus grande.

     

     

    Pour les malmenés de la vie

     

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires