•  

     

    Dans notre quête du bonheur, trop souvent, nous mettons nous-mêmes des

    obstacles sur notre propre chemin.

     

    ~~~~

     

    Voici 15 habitudes que les gens peuvent avoir, et qui ruinent leur propre bonheur :

     

    ~~~~

     

    Le commérage

    Si vous êtes heureux dans votre propre vie, pourquoi se soucier de ce qui

    se passe chez les autres ? La seule chose que cette habitude produit,

    c’est de vous donner l’air piteux et jaloux.

     

      Se mêler des problèmes des autres

    Les gens qui ne peuvent pas s'empêcher de se mêler des affaires des autres

    le font souvent parce qu’ils souffrent du vide de leur existence,

    qu’ils cherchent à combler de cette manière.

     

      Penser négativement

    Certains passent leur temps à se plaindre de tout et de tout le monde,

    tandis que d’autres, plus optimistes, voient toujours le verre à moitié plein.

    Se concentrer sur le positif permet de se sentir heureux.

     

      La jalousie

    Les gens heureux ne se comparent pas avec les autres parce qu’ils se satisfont

    de ce qu’ils ont et ils prennent du plaisir à célébrer les réussites de leurs amis.

     

      Rechercher l'approbation des autres

    Les gens heureux n’ont pas besoin que les autres leur reconfirment leur valeur personnelle.

    Ils savent ce qu’ils valent et ils ne se soumettent pas aux attentes des autres,

    ce qui leur permet de se concentrer sur leur développement personnel.

     

     La vengeance

    Au lieu de chercher la vengeance, les gens heureux essayent de solutionner le problème

    et de l’oublier. La meilleure vengeance est de vivre une bonne vie.

     

      Garder du ressentiment

    La seule chose que l’on gagne avec le ressentiment, c’est l’augmentation de sa propre tristesse.

    Apprenez à lâcher prise, spécialement pour les choses que vous ne pouvez pas changer,

    et qui appartiennent au passé.

     

      Vouloir avoir raison à tout prix

    Exposez votre point de vue de manière respectueuse et écoutez celui des autres.

    En discutant indéfiniment pour essayer de convaincre les autres, vous ne faites

    que tenter de redorer votre ego.

    Cessez d’imposer votre point de vue, ou de croire que vous savez mieux

    que les autres : chacun vient de quelque part.

     

     Avoir des attentes sur les autres

    Un des plus grands défis de l’existence est d’accepter les gens tels qu’ils

    sont réellement. Vous vous sentirez plus serein lorsque vous comprendrez

    que vous ne pouvez pas changer les gens.

     

     Ignorer ses problèmes personnels

    Seuls les gens malheureux ignorent les problèmes quand ils surviennent.

    Malheureusement, plus vous ignorez le problème, et plus il devient important.

     

      Croire que le bonheur est ailleurs

    Le vrai bonheur est ici et en vous.

    Vous seul avez le pouvoir de voir les choses sous un angle positif.

    Aucune possession matérielle ou relation humaine ne peut vous rendre heureux

    si vous n'êtes pas déjà satisfait avec vous-même.

     

     Trop réfléchir

    L’excès de réflexion produit des problèmes à partir de rien et mène à des désaccords

    entre les personnes. Sur-analyser les situations et les évènements ne conduit qu’à produire

    du stress et de l’anxiété, et jamais de décisions rationnelles.

     

      Vivre dans le passé

    Le passé est le passé et vous pouvez plus changer quoi que ce soit.

    C’est dans le présent et l’avenir que l’on peut construire son bonheur.

     

      Suivre le troupeau

    Les gens heureux ont confiance en eux.

    Ils ne sont pas des suiveurs, mais plutôt des guides.

     

     Prendre les choses personnellement

    Lorsqu’une personne vous adresse un commentaire, sachez prendre du recul,

    et éviter de sur-analyser ce qu’elle vient de dire. Laissez-la plutôt expliquer

    sont point de vue. C’est à vous de décider comment vous interprétez la critique

    (si critique il y a).

    Pensez à ce que vous pourriez apprendre en examinant les choses sous un angle

    différent du vôtre, lorsque vous considérez que les critiques sont constructives.

     

    (Mylène Vandecasteele)

     

    15 CHOSES A FAIRE POUR RUINER VOTRE BONHEUR

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    La chaine "YOUTUBE"  de Jean-Luc est ICI

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Perdre quelqu'un

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

     

    Un homme rencontre un ami qu’il connait depuis longtemps et qui semble n’avoir

    jamais trouvé sa voie. " Il va falloir que je donne un peu d’argent ", pense-t-il.

    Mais ce soir-là, l’homme découvre que son ami est devenu riche et qu’il a décidé

    de rembourser toutes les dettes qu’il avait contractées au cours de ces années.

     

     Ils se rendent dans un bar qu’ils fréquentaient habituellement,

    et l’ami offre une tournée générale.

    Quand on l’interroge sur sa réussite si soudaine, il répond que, jusqu’à ces

    tout derniers jours, il " vivait l’Autre ".

     

    " Mais qu’est-ce que l’Autre " ? lui demandait-on.

     

    " L’Autre est celui que l’on m’a appris à être, mais qui n’est pas moi.

    Il croit que les hommes doivent passer toute leur existence à réfléchir à la façon

     de gagner de l’argent s’ils veulent ne pas mourir de faim dans la vieillesse.

    Tant ils réfléchissent, tant ils font de plans, qu’ils s’aperçoivent qu’ils sont vivants

    seulement au moment où leurs jours sont sur le point de s’achever.

    Mais alors, il est trop tard !"

     

    "  Et toi, qui es-tu" ?

     

    "  Je suis comme n’importe lequel d’entre nous s’il écoute son cœur :

    Quelqu’un qui s’émerveille devant le mystère de la vie, qui est ouvert

    aux miracles, se réjouit et s’enthousiasme de ses actes.

    Simplement, l’Autre, par crainte d’être déçu, ne me laissait pas agir..."

     

    " Mais la souffrance existe", rétorquent les gens qui se trouvent là.

     

    " Ce qui existe, ce sont les échecs. Personne n’y échappe.

    Aussi vaut-il mieux perdre quelques combats en luttant pour ses rêves

    que d’être battu sans seulement savoir pour quoi on lutte."

     

    " C’est tout " ? demandent les clients du bar.

     

    " Oui. Après cette découverte, je me suis éveillé, bien décidé à être ce

    que j’avais toujours voulu être en réalité.

    L’Autre est resté là, dans ma chambre, à me regarder, mais je ne l’ai plus

    laissé entrer, bien qu’il ait parfois cherché à me faire peur en me mettant

    en garde contre le risque de ne pas penser à l’avenir !

     

    Du jour où j’ai chassé l’Autre de ma vie, l’énergie divine a opéré des miracles »

     

    (Extrait du livre de Paulo Coelho : "Sur le bord

    de la rivière Piedra"

     

     

    L'"Autre", cet Ego bien encombrant

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    Et on les fait toutes, hein ???

     

    ET TOUS LES JOURS !

     

    Beaucoup de choses à faire aujourd'hui

     

     "Prendre une chance, pour les non québecois, ça veut dire :

    "Courir le risque, ou tenter sa chance"

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ces substances que nous cache Nivéa

     

     

    La mythique boîte bleue de Nivea cacherait-elle son jeu ?

    Tout le monde connaît la célèbre crème hydratante au parfum si reconnaissable ;

    rares sont les salles de bains qui n’ont jamais vu l’ombre d’un pot de crème universelle

    « blanche comme neige » (c’est de cette expression, en latin niveus, que vient le nom de la marque)

    sur l’une des étagères. L’intemporelle crème hydratante a quasiment conservé

    la même recette depuis son invention en Allemagne en 1911.

     

    Présentée comme naturelle et même écologique, les laboratoires Beiersdorf ont carrément

    poussé le bouchon jusqu’à axer leur communication sur le côté green de leur crème :

    « Sans Paraben, Sans conservateur, 100 % Amour« .

    C’est vrai, mais à côté de cela ?

    N’y a-t-il vraiment que de l’amour dans la petite boîte bleue ?

     

    Les ingrédients de la crème Nivea

    La loi impose aux fabricants de lister la totalité des ingrédients qui entrent dans

    la composition des produits cosmétiques de manière suffisamment visible

    dans l’ordre décroissant de concentration. Il s’agit de la liste I.N.C.I,

    (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients), qui doit mentionner le nom

    des ingrédients en anglais pour les substances chimiques

    et en latin pour les produits naturels.

     

    Voici donc ce que l’on peut lire sur la boîte de Nivea Crème :

     

    Ingrédients - Aqua, Parrafinum Liquidum, Cera Microcristallina, Glycerin,

    Lanolin Alcohol (Eucerit ®), Paraffin, Panthenol, Decyl Oleate, Octyldodecanol,

    Aluminum Stearates, Citric Acid, Magnesium Sulfate, Magnesium Stearate,

    Parfum, Limonene, Geraniol, Hydroxycitronellal, Linalool, Citronellol,

    Benzyl Benzoate, Cinnamyl Alcohol.

     

    Du pétrole pour chouchouter sa peau

    En premier lieu, on retrouve l’eau, Aqua  : donc jusqu’ici, tout va bien !

    L’eau est en général l’ingrédient principal de tout cosmétique.

     

    Ces substances que nous cache Nivéa

     

    Le problème est que ça se gâte dès le 2ème ingrédient (qui est donc celui qui présente

    la plus forte concentration après l’eau) : le Parrafinum Liquidum.

    L’huile de paraffine est un mélange d’hydrocarbures qui recouvre la peau d’une fine

    pellicule empêchant l’eau de s’évaporer.

    C’est pour cette raison que l’on retrouve ce Parrafinum Liquidum dans de nombreux

    produits hydratants.

     

    Ensuite, en 3ème ingrédient on retrouve Cera Microcristallina ou cire microcristalline

    qui est elle aussi un dérivé pétrochimique.

     


    En 6ème place, à nouveau du pétrole : Paraffin.

    Les paraffines, si elles ne sont pas idéales pour la peau puisqu’elles auront tendance

    à l’empêcher de respirer, ne sont surtout pas très douces pour l’environnement,

    puis qu’issues de l’industrie du pétrole.

     

    De nombreux ingrédients synthétiques

     

    S’il n’y a aucune trace de parabens dans un pot de Nivea, ce n’est pas pour autant que

    tous les autres ingrédients seront naturels et/ou d’origine végétale.


    Un certain nombre d’ingrédients peut être effectivement d’origine naturelle

    (le Panthenol par exemple) mais d’autres entrant dans la composition de la crème Nivea

    sont bel et bien synthétiques, avec pour certains d’entre eux un potentiel allergisant  :

     

    Hydroxycitronellal est un des composants allergènes soumis à des restrictions d’utilisation

    Citronellol est un ingrédient, parfois utilisé dans des produits anti-insectes ou parfums,

    qui pose un léger problème car il peut potentiellement susciter des allergies de contact

    chez les personnes sensibles

    Benzyl Benzoate est un solvant odoriférant d’origine végétale ou synthétique qui entre dans la

    composition de parfums. Le benzoate de benzyl est aussi  naturellement présent dans les huiles

    essentielles de jasmin et d’ylang-ylang.

    Cinnamyl Alcohol. : l’alcool cinnamique  fait aussi partie des composants allergènes soumis à des

    restrictions d’usage

     

    Le mot du testeur


    Cette crème Nivea est certes agréable à utiliser pour bien des personnes mais

    au-delà du fait qu’elle soit efficace (la peau est douce et hydratée)

    ce qui étonne vraiment est la présence notable d’allergènes dans sa composition.

    On est très loin d’une crème bio et c’est très étonnant (voire choquant ?)

    pour une crème qui se targue d’être « adaptée aux peaux sensibles »,

    mais qui peut être mal tolérée par certaines d’entre elles !

    Une crème qui n’est pas faite pour ceux qui exigent des cosmétiques naturels donc,

    et qui n’est d’ailleurs pas destinée à tout le monde non plus.

     

     

    Ces substances que nous cache Nivéa

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */