• Abandon par danishacreations

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

    "Que se passerait-il si...

     

    " Que se passerait-il si, la prochaine fois que je fais la queue dans un magasin,

    plutôt que de vérifier mes messages,

    j’engageais la conversation ou souriais aux personnes autour de moi ?

     

    " Que se passerait-il si, la prochaine fois que j’ai deux minutes à attendre à un feu rouge,

    au lieu de vérifier mes messages,

    je faisais une prière au Créateur de l’Univers ?

     

    " Que se passerait-il si, la prochaine fois que j’ai 15 minutes de libre devant moi,

    plutôt que de vérifier mes messages,

    j’en profitais pour organiser une soirée spéciale avec ma femme ?

     

    " Que se passerait-il si, la prochaine fois que j’ai 30 minutes avant de me coucher,

    plutôt que de vérifier mes messages,

    je lisais un chef-d’œuvre de spiritualité qui changeait ma vie et celles des autres autour de moi ?

     

    « Que se passerait-il si, la prochaine fois que je suis à la cantine de mon entreprise,

    plutôt que de vérifier mes messages,

    j’engageais une conversation profonde avec un de mes collègues et que je lui posais

    des questions sur sa vie ?

     

    « Que se passerait-il si, au moment de la publicité à la télévision,

    plutôt que de vérifier mes messages,

    je me levais d’un bond et je me jetais sur mes enfants pour les chatouiller et

    jouer au loup avec eux ?

     

    « Que se passerait-il si, la prochaine fois que j’ai une heure durant le week-end pour me relaxer,

    plutôt que de vérifier mes messages,

    je mettais une belle musique et je me laissais emporter par sa beauté ?

     

    « Que se passerait-il si, la prochaine fois que je rencontre une nouvelle personne,

    plutôt que de me renseigner sur elle grâce à Facebook en rentrant chez moi,

    je risquais l’aventure et le mystère de la découvrir en passant vraiment du temps avec elle ? »

     

     

    Que se passerait-il si...

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  •  

     

    La détox, c'est de l'intox ?

     

    Après l’hiver, après des excès, avant les vacances…

    A en croire les adeptes de la détox, c’est toujours le bon moment d’entamer une petite cure.

    Oui mais une cure de quoi ?

    De remise à niveau alimentaire tout simplement, histoire de remettre les compteurs à zéro.

    Il s’agit en fait de doper le fonctionnement des émonctoires (foie, intestins, reins, poumons, peau)

    afin de les aider à éliminer de façon optimale les toxines qui les encrassent.

    Mais comme on entend tout et son contraire sur les moyens de réussir ce grand ménage intérieur,

    démêlons le vrai du faux !

     

    Le corps élimine naturellement tous les polluants


    Vrai et faux. En effet, le trio foie/vésicule biliaire/intestins fonctionne comme un

    « éliminateur biologique » en chassant les déchets pouvant provoquer constipation,

    diarrhée, calculs biliaires ou fermentations intestinales.

    Toutefois, si l’on mange trop ou mal, l’organisme produit un surplus de toxines

    qui surchargent ces organes et engorgent nos cellules.

    Les déchets normaux de l’alimentation ne sont alors plus évacués correctement,

    ouvrant le chemin à divers désagréments :

    fatigue, peau brouillée, rondeurs superflues, maux de ventre, de tête…

     

    Jeûne et détox, même combat ?


    Faux. Jeûner, c’est priver son corps de toute nourriture solide.

    On se nourrit d’eau, de tisanes, de jus de légumes et/ou de fruits, un point c’est tout.

    Cette mise au repos de l’organisme et, surtout, du système digestif, permet évidemment

    de se détoxifier. Mais nul besoin d’en arriver là pour « laver » ses organes des

    excès accumulés. Bonne nouvelle, la cure détox permet précisément d’arriver au même

    résultat mais en mangeant.

    Le principe : corriger sur plusieurs jours ses menus en oubliant les produits gras, sucrés,

    déjà cuisinés… au profit d’aliments détoxifiants, drainants et bio

    (légumes verts tels choux, brocolis, épinards, etc., fruits doux et non pelés, céréales

    semi-complètes…).

    On purifie aussi son corps mais en douceur !

     

    Une détox, c’est donc un régime


    Faux. C’est une démarche d’élimination afin d’améliorer le fonctionnement du corps.

    D’ailleurs, elle ne s’adresse pas qu’aux personnes en surpoids :

    les minces aussi ont le droit de chouchouter leurs organes !

    Toutefois, puisque l’on s’alimente mieux, on élimine parfois quelques kilos,

    mais on perd surtout des centimètres parce qu’en digérant mieux le ventre gonfle moins.

     

    Ça ne se commence pas du jour au lendemain


    Vrai. Les premiers jours, changer d’alimentation peut provoquer des effets secondaires :

    transit accéléré, fatigue, sommeil perturbé…

    Pour se lancer, on privilégie une période calme (hors période chargée au boulot, en famille…)

    où l’on peut rester tranquillement chez soi.

    Et quelques jours voire une semaine avant de passer aux menus détox,

    on supprime progressivement les aliments trop gras, trop sucrés, l’alcool, le café…

     

    Ce n’est pas pour tout le monde


    Vrai. Elle est déconseillée aux diabétiques, insuffisants rénaux, personnes malades

    ou très fatiguées… car elle risquerait d’affaiblir l’organisme, déjà mal en point,

    et de provoquer des interactions avec les médicaments.

    Elle est également peu recommandée aux femmes enceintes ou allaitantes,

    même si elles ont tout intérêt, pour elles et le bébé, à supprimer café, plats cuisinés

    et pâtisseries au profit d’aliments plus sains.

    Quant aux enfants et aux ados qui ont abusé des sucreries pendant les fêtes,

    on peut les inciter à s’en passer pendant quelques semaines en privilégiant fruits, compotes

    et gâteaux maison au dessert ou au goûter.

     

    Elle doit durer au minimum une semaine


    Faux. Une détox peut se dérouler sur 2 à 3 jours seulement.

    Dans ces cas-là, les naturopathes préconisent souvent de ne manger que quelques fruits et

    légumes ciblés, connus pour être des facilitateurs des fonctions d’élimination,

    en arrosant le tout de boissons drainantes qui favorisent le travail des reins.

    Le risque de ce type de détox, qui ne comporte ni protéines (œuf, volaille, poisson…)

    ni lipides (matière grasse), c’est qu’en chassant les toxines, elle chasse également

    les nutriments essentiels, les vitamines et les minéraux, ce qui augmente

    le risque de carences. Mieux vaut donc se lancer dans une « détox douce »

    sur une semaine ou quinze jours comme le préconise beaucoup de naturopathes,

    en consommant plusieurs types d’aliments dont les protéines qui empêchent

    la fonte de la masse musculaire.

     

    Cela peut nuire à la santé


    Vrai. Mais seulement si on en abuse et si on s’affame.

    Les cures détox mal conduites – trop souvent répétées dans l’année ou de trop longue durée,

    trop restreintes sur le plan calorique (ex : boire des jus et manger quelques graines

    pendant une semaine), réalisées en période de forte fatigue ou de stress –

    ont toutes les chances d’être délétères pour la santé.

    L’idéal : une cure courte pratiquée à un moment où l’on se sent plutôt en forme.

    Avec pour objectif, une meilleure hygiène alimentaire… pour la vie !

     

     

    La détox, c'est de l'intox ?

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

    Les mots que l'on ne dit pas

     

     

    Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas ?


    Où va ce que vous voulez faire mais ne faites pas ?


    Où va ce que vous vous empêchez de ressentir ?

     

    ****************

    On aimerait bien que tout cela tombe dans l’oubli,

    mais ce que l’on ne dit pas s’accumule dans notre corps

    et remplit notre âme de cris muets.


    Ce que l’on de dit pas se transforme en nostalgie, en perte de temps.


    Ce que l’on ne dit pas se transforme en devoir, en dette.


    Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration,

    en tristesse, en un manque de satisfaction.

     

    Ce que l’on ne dit pas ne meurt pas, mais nous tue…

     

    Évitons ces mots tus qui se transforment en "maux", ces

    émotions que nous cachons par peur :

    d'être jugés, incompris, moqués...

     

    Soyons honnêtes envers les autres et, surtout, envers nous mêmes.

    Accordons-nous le même respect que  les autres sont en droit

    d'attendre de nous.

     

    Soyons "vrais", ouverts, aimons-nous comme nous sommes

    et partageons : nos sentiments, nos émotions, nos doutes, nos peurs,

    nos échecs, nos interrogations, notre culpabilité, notre ressenti...

     

    Essayons d'être plus libres de nous exprimer, lâchons prise

    sur ce qui nous enchaîne, nous brime, nous empêche d'être bien

    et d'être des êtres humains heureux !

     

    N'ayons pas peurs de nous faire aider, si besoin !!!

     

    Les mots que l'on ne dit pas

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    On se souvient tous de nos parents qui voulaient à tout prix que l'on finisse

    nos carottes… mais depuis que l'on a grandi, c'est simple : on adore ça !

    La carotte, cuite ou crue, est indéniablement une de nos meilleures amies.

    Découvrez ses bienfaits et vertus.

     

    7 vertus et bienfaits de la Carotte

     

    Bonne pour la peau


    La carotte est riche en bêta-carotènes.

    Puissant antioxydant, le bêta-carotène ralentit le vieillissement et améliore

     l'état de la peau.

    De plus, elle favorise la cicatrisation.

     

    Contre les maladies


    Riche en anti-oxydants, la carotte réduirait le mauvais cholestérol,

    protégerait les poumons et le cœur contre les maladies cardiovasculaires

    et certains cancers. Riche en vitamines, elle participe également à la production de

    globules rouges qui apportent de l'oxygène à toutes les cellules du corps.

     

    Bonne pour la ligne


    Extrêmement riche en vitamines, la carotte est un incontestable allié minceur.

    Cuite ou crue, il ne faut compter que 33 kilo calories pour 100g.

    Vous pouvez même vous permettre d'accompagner vos carottes d'une noix de beurre !

     

    Bonne pour la vue


    Et en particulier pour la vision nocturne.

    Riche en vitamine A, essentielle à la vision, la carotte peut diminuer les risques

    de dégénérescence et de cataracte.

    Riche également en rhodopsine, elle nous permet de voir dans des conditions

    de faible éclairage.

     

    Bonne pour le foie


    En apportant à l'organisme une dose de sucre naturelle, la carotte régénère le foie.

     

    Bonne pour les os


    Grâce à son impressionnant taux de vitamines A allié à son fort taux de phosphore,

    la carotte renforce les os et les dents.

     

    Pour faire face au soleil


    La carotte renforce notre résistance aux ultra-violets.

    De quoi nous permettre d'avoir un joli teint et de prolonger notre bronzage !

     

     

    7 vertus et bienfaits de la Carotte

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */