• REDECOUVREZ LES VERTUS DU MIEL

     

     

    REDECOUVREZ LES VERTUS DU MIEL

     

    Tout le monde sait ce qu’est le miel.

    Mais connaissons-nous vraiment cet aliment ?

    Redécouvrez le miel et ainsi comprenez pourquoi manger du miel bio est vraiment

    très important, si vous voulez profiter de ses nombreuses vertus.

     

    Le miel est la première forme de sucre utilisée par l’humain.

    Mais il est surtout la nourriture des abeilles avant d’être l’un de nos aliments.

    Les abeilles le fabriquent après un long travail, qui fait l’interaction fondamentale

    entre le monde animal et le monde végétal.

     

    Le miel, notre premier sucre

     

    Savez-vos comment les abeilles fabriquent le miel ?

     

    REDECOUVREZ LES VERTUS DU MIEL

     

    La fabrication du miel

     

    Tout d’abord, les abeilles vont butiner le nectar des fleurs.

    Mais pas n’importe quelles fleurs.

    Elles sélectionnent les espèces et déposent un message hormonal au cœur

    de la fleur butinée pour ne pas y revenir.

     

    En même temps, leur corps poilu se recouvre de pollen et permet ainsi la

    pollinisation des fleurs choisies.

    Une abeille butine environ 30 fleurs avant de rentrer à la ruche pour y déposer

    le nectar qu’elle a accumulé dans son jabot.

     

    Miel – Le saviez-vous ?

     

    Il faut butiner 1 million de fleurs pour faire 1kg de miel !

    Les abeilles parcourent l’équivalent d’un tour de la Terre pour butiner.

     

    Production de miel en France

     

    La production de miel chute en France : de quelque 35.000 tonnes par an dans les années

    1990, elle est passée à moins de 15.000 tonnes en 2013, puis à 8.800 t. en 2018

    soit moins d’un kilo toutes les 2 secondes (compteur) ou 24 tonnes de miel par jour.

    L’effondrement de la population des abeilles continue à cause de l’emploi prolongé des

    pesticides et de l’invasion croissante du frelon asiatique sur le territoire national.

     

    La transformation du nectar en miel passe par deux facteurs

     

    D’abord un séchage partiel : le nectar contenant environ 50 % d’eau, qui va le faire fermenter.

    Il faut donc le sécher.

    C’est en le brassant avec leurs mâchoires, en le ventilant avec leurs ailes,

    et surtout en se le passant de bouche en bouche, ce qu’on nomme la trophallaxie,

     qu’elles vont y parvenir.

    Les réactions chimiques qui se produisent avec leurs sécrétions réduisent aussi la

    quantité d’eau qui arrive finalement à 17 %.

    A ce moment, les abeilles bouchent les alvéoles avec la cire.

    Le miel peut se garder ainsi pendant des mois.

     

    Le deuxième facteur est l’enrichissement.

    Prédigéré dans la bouche des abeilles, le nectar modifie sa composition, en sucres notamment,

    et acquiert toute sa richesse enzymatique et son pouvoir antiseptique.

    C’est ensuite au cours de son séjour dans les alvéoles, grâce à l’air spécifique

    de la ruche, à 35 °C, qu’il va mûrir et fabriquer sa flore spécifique.

     

    Quelle différence entre le miel et le miellat ?

     

    Les miels de sapin et de chêne devraient s’appeler miellats

    Ils ne sont pas conçus comme les autres miels, même s’ils sont aussi des miels.

    En effet, les abeilles les fabriquent avec l’aide des pucerons.

     

    Le miellat, c’est de la crotte de pucerons

     

    Les années sèches, les pucerons mangent la sève des arbres et déjectent une trainée

    noire sucrée et riche en minéraux, appelée miellat.

    C’est celui-ci qui intéresse les fourmis et les abeilles.

    À partir de ce jus de pucerons, elles fabriquent un miel aux teintes noires et

    aux forts pouvoirs minéralisant.

     

    De quoi est composé le miel ?

     

    Pour comprendre les qualités du miel, il faut comprendre de quoi il se compose :

     

    - D’eau : il s’agit d’une eau dite « lourde », le deutérium, qui date des premiers temps de

    l’univers, et qui est extraite de la profondeur de la terre par les racines des plantes butinées.

     

    - De matières sèches : plus de 15 sucres différents, en proportion différentes selon les miels.

    Ce qui confère au miel une action stimulante et équilibrée pour booster notre énergie.

     

    - D’enzymes : l’une d’entre elles, la glucose-oxydase, facilite la cicatrisation des plaies.

    Mais il ne faut pas que le miel soit chauffé.

     

    - Des acides organiques : gluconique, acétique, citrique, etc.

    Ils sont responsables d’un PH à 3,9. en moyenne.

     

    - 19 acides aminés libres : les acides aminés participent au bon fonctionnement

    de notre métabolisme général.

     

    - Des protéines : le miel de bruyère callune est l’un des plus riches,

    avec 2 % de protéines, soit l’équivalent du lait maternel !

     

    - Des esters de cholestérol : ils participent à la biosynthèse des hormones.

    Ils sont en quantité significative dans le miel de tournesol.

     

    - Des minéraux : il y en a plus de 30. Du potassium (garrigue, châtaigner, forêt) ;

    du phosphore – sapin, forêt) ;

    du calcium (colza, bruyère, forêt) ;

    du magnésium (forêt, sapin) ;

    du fer (callune, sapin), etc.

     

    Petites histoires de miel

     

    Pour porter un nom de fleur, le miel doit contenir au moins 50 % du nectar provenant de cette espèce.

    En Europe, ce sont près de 20.000 espèces végétales qui ne doivent leur reproduction qu’aux abeilles.

    La densité moyenne du miel est d’environ 1,4 à 20°C.

    Elle peut varier si les conditions de conservation sont mauvaises.

     

    Mangez du miel certifié bio !

     

    Malheureusement, on retrouve de plus en plus souvent des résidus de polluants

    (antibiotiques, traces de métaux lourds, pesticides, fongicides) dans de nombreux miels.

    Des études ont même révélé la présence de glyphosate, cette substance classée

    potentiellement cancérigène que l’on trouve dans le fameux Round’up de Bayer-Monsanto,

    dans différents miels échantillonnés.

    La surprise réside dans le constat que les miels certifiés bio ne sont pas épargnés.

     

    Il convient donc d’être très prudent et de boycotter les miels aux provenances douteuses,

    notamment ceux fabriqués dans des pays favorisant à outrance la culture d’OGM et d’acheter

    préférentiellement du miel biologique, produit localement.

     

    (Source : Conso globe)

     

     

    REDECOUVREZ LES VERTUS DU MIEL

    « TOUT SAVOIR SUR LE POIREAUCULTIVER UNE SANTE OPTIMALE AVEC LES ALIMENTS FERMENTES »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Avril à 13:11

    coucou
    Saison des plaisirs charmants
    Et des tendres fleurettes,
    Tu rends joyeux les amants,
    Et les filles guillerettes :
    Joli mois de Mai,
    Tu nous rends le cœur gai !

    C'est toi qui fais reverdir
    L'herbette joliette,
    Et qui fais épanouir
    Le cœur d'une Brunette :
    Joli mois de Mai,
    Tu nous rends le cœur gai !

    C'est toi qui fais soupirer
    L'innocente fillette ;
    C'est toi qui fais délirer
    Le doux prix d'amourette :
    Joli mois de Mai,
    Tu nous rends le cœur gai !

    D'un hiver plein de rigueurs
    C'est toi qui fonds la glace,
    Et si l’amour a ses froideurs,
    Ton retour toujours les chasse :
    Joli mois de Mai,
    Rends-nous, rends-nous le cœur gai.

    Tu ranimes les couleurs
    De la brillante Aurore,
    Ranime aussi les ardeurs
    De l'amant que j'adore :
    Joli mois de Mai,
    Rends-lui, rends-lui le cœur gai
    bisous

    2
    Jeudi 30 Avril à 13:35

    Bonjour Pascal

     

    Quel magnifique et doux poème pour le mois de Mai ! Un grand merci à toi !

    J'aime beaucoup Charles-Simon Favart et je trouve que ce poème va

    à ravir à l'un des plus jolis moi du calendrier.

    Bien amicalement

    Danielle

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */