• Conseils au retraités

     

     

     

    Avoir le sourire aux lèvres et une fleur à la boutonnière.

     

    S’habiller avec des tissus doux, velours, tweed, cachemire.

    Qu’on ait envie de vous caresser.

     

    Pour ne pas sentir le vieux, retirer de vos poches les boules de naphtaline et mettre

    un peu de parfum distingué. Qu’on ait envie de vous respirer.

     

    Ne pas porter de couleurs trop vives, mais des teintes de votre saison, l’automne.

     

    Manger des haricots fins pour rester extra-fin.

     

    Être désinvolte, léger, jamais pesant.

     

    Comme les éléphants pour traverser le lac gelé, marcher sur la pointe des pieds.

     

    Gambader sur tout pour ne pas s’enfoncer.

     

    Ne pas parler comme un livre, ne pas devenir grave et sentencieux, rester malicieux,

    se moquer de soi et de tout. Être pessimiste et gai.

     

    Savoir dire des bêtises.

     

    Cultiver l’inutile et les roses, la dérision et les potirons.

     

    Apprendre par cœur des poésies pour pouvoir les réciter sans lunettes et dans le noir.

     

    Rester curieux et ambitieux.

     

    Ne pas se plaindre, le matin, d’avoir mal partout.

     

    Penser que les petites douleurs, ça tient compagnie, ça occupe l’esprit,

    on s’en fait des amies et, quand on n’en a plus, on s’ennuie.

     

    Jean-Louis FOURNIER

     

     

    (Extrait de « Les retraités sont débordés » de Sylvie DUREPAIRE-FOURNIER)

     

     

    « Pensez à nous !L'avocat, un fruit qui vous veut du bien »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Avril 2016 à 11:29

    Pas encore l'âge de la retraite...mais je vais y penser " je me hâte lentement"....smile

    2
    Mercredi 6 Avril 2016 à 14:04

    Oh oui, ne te presses surtout pas ! Profites à fond de ta jeunesse !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :