• NE VIS PAS A MOITIE

     

     

    Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux.

    Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis.

    Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés.

    Ne vis pas la vie à moitié.

    Ne meurs pas à moitié.

    Ne choisis pas une moitié de solution.

    Ne t’arrête pas au milieu de la vérité.

    Ne rêve pas à moitié.

    Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir.

    Si tu te tais, garde le silence jusqu’à la fin, et si tu t’exprimes,

    exprime-toi jusqu’au bout aussi.

    Ne choisis pas le silence pour parler, ni la parole pour être silencieux.

    Si tu es satisfait, exprime pleinement ta satisfaction et ne feins pas d’être à moitié

    satisfait, et si tu refuses, exprime pleinement ton refus car refuser à moitié, c’est accepter.

    Vivre à moitié, c’est vivre une vie que tu n’as pas vécue…

    Parler à moitié, c’est ne pas dire tout ce que tu voudrais exprimer sourire à moitié,

    c’est ajourner ton sourire, aimer à moitié, c’est ne pas atteindre ton amour

    être ami à moitié c’est ne pas connaître l’amitié.

    Vivre à moitié, c’est ce qui te rend étranger à ceux qui te sont les plus proches

    et les rend étrangers à toi.

    La moitié des choses, c’est aboutir et ne pas aboutir, travailler et ne pas travailler,

    c’est être présent et absent

    Quand tu fais les choses à moitié, c’est toi, quand tu n’es pas toi-même,

    car tu n’as pas su qui tu étais. C’est ne pas savoir qui tu es…

    Celui que tu aimes n’est pas ton autre moitié. C’est toi même à un autre endroit, au même moment.

    Boire à moitié n’apaisera pas ta soif, manger à moitié ne rassasiera pas ta faim.

    Un chemin parcouru à moitié ne te mènera nulle part et une idée exprimée

    à moitié ne donnera aucun résultat.

    Vivre à moitié, c’est être dans l’incapacité et tu n’es point incapable…

    Car tu n’es pas la moitié d’un être humain.

    Tu es un être humain.

     

    Tu as été créé pour vivre pleinement la vie,

    pas pour la vivre à moitié.

     

    Khalil Gibran

     

    NE VIS PAS A MOITIE

     

    .

    « POURQUOI JE NE MANGE PLUS DE FOIE GRASASTUCES POUR RECONNAITRE LE FAUX MIEL DU VRAI »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */