• PLUS DE PETROLE SUR MA PEAU

     

     

     

     

     

     PLUS DE PETROLE SUR MA PEAU

     

    PLUS DE PETROLE SUR MA PEAU

     

    Depuis quelque temps déjà, on nous rebat les oreilles de conseils pour manger mieux,

    plus sain, bio si possible, pour éviter tout un tas de maladies…

     

    Mais pas une voix ne s’élève pour nous mettre en garde contre les ingrédients

    synthétiques utilisés dans les cosmétiques traditionnels !

     

    Nous nous laissons tenter –et berner- par des publicités mensongères,

    chacun rêvant d’être plus beau, moins ridé, plus jeune, ... !

     

    Le genre humain serait-il gagné par l’inconséquence, la bêtise et définitivement

    soumis aux diktats publicitaires qui nous promettent monts et merveilles ?

     

    Pourtant, certains d’entre nous on remarqué que quelque chose ne va pas et pressentent

    que les messages livrés par les professionnels de la cosmétiques sonnent faux.

     

    Vous y croyez vous au sérum qui vous « rendra des traits réguliers sans chirurgie »,

    vous « repulpera », « réduira vos rides en une nuit » ?

     

    A tout ces « nouveaux » produits aux « actifs révolutionnaires » à + de 200 € les 50 gr ?

     

    A la fontaine de jouvence à portée de nos porte-monnaie ? MOI NON !

     

    Avec l’avènement du bio, beaucoup se sont posé les bonnes questions :

    quel est l’impact réel des ingrédients cosmétiques pour la santé… et l’environnement ?

    Comment se fait-il que l’on retrouve des traces de parabens dans notre organisme ? 

    Pourquoi appliquer des dérivés de pétrochimie inertes sur la peau ?

     

    J’ai commencé à me poser des questions à la lecture, il y a quelques années,

    de « Toute la vérité sur les cosmétiques » de Rita Stiens,

    de « Tout sur vos produits de beauté » de Myriam Cohen et, plus récemment,

    « Adoptez la slow cosmétique » de Julien Kaibeck…

     

    (Vous retrouverez ces livres en détails dans ma "bibliographie")

     

    Et j’ai eu peur quand j’ai entendu parler de la toxicité potentielle des ingrédients chimiques

    contenus dans les cosmétiques et à leur impact écologique

    (Savez-vous que le silicone, notamment, n’est pas biodégradable et mettra des centaines d’années avant

    de commencer à se désintégrer dans la nature… ? 

    Et il y en a partout : shampoing, gels douches, crèmes, etc. qui vont polluer nos égouts)

     

     

    LA COSMÉTIQUE CONVENTIONNELLE POLLUE NOS ESPRITS ET LA PLANÈTE !

     

    Je laisse à Julien le soin de vous parler de la composition de nos cosmétiques !

     

     

     

     

     

    Et vous, êtes vous BIO ou PAS BIO ?

     

    Je vous parlerai dans un prochain article de la peau et de ses besoins,  des labels bio sérieux,

    de la liste INCI des produits de beauté et de ceux que l'on peut faire soi-même !

     

     

    IMPORTANT : loin de moi l’envie de vous dégoûter de vos produits cosmétiques préférés,

    un peu de rêve dans ces temps de crise c'est toujours bon à prendre !

     

    Mais, comme le dit très bien Monsieur Julien Kaibeck, nous ne sommes pas des pigeons !

     

    L'essentiel est d'être informés

     

    Se mettre au bio est une démarche personnelle que personne ne vous obligera à prendre,

    la seule chose que je puis vous dire est que je l'ai fait et que je n'ai JAMAIS regretté

    ma décision, bien au contraire !

     

     

     

     

     

    « Heureux 1er Mai à tousLa Vérité sur le mensonge »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :