•  

     

    VERTUS ET BIENFAITS DE LA PATATE DOUCE

     

    En frites, en purée ou en gâteau, la patate douce se déguste à tout moment.

    Ses atouts charme dans l'assiette ?

    Sa couleur chaude et sa texture gourmande.

     

    Découvrez pourquoi la patate douce

    est votre nouvelle meilleure alliée santé.  

     

    Belle peau  

    Il n'y a pas que la carotte dans la vie, pourrait dire Fifi Brindacier.

    D'autant plus que la patate douce est riche en bêta-carotène, un composant

    qui rend votre peau un peu plus hâlée à chaque fois que vous en mangez.

     

    Mémoire dans la peau 

    Certains pigments permettraient de réduire les risques de détérioration

    de la fonction cognitive et renverseraient certains troubles de la mémoire

     

    A bas le cholestérol 

    Grâce à ses composés phénoliques, la patate douce pourrait prévenir l'oxydation

    du mauvais cholestérol (LDL) et donc réduire les risques

    de maladies cardiovasculaires. 

     

    Défense de l'organisme 

    Le polysaccharide que l'on trouve dans la patate douce exercerait des

    effets bénéfiques sur le système immunitaire, en augmentant les lymphocytes,

    facteur nécessaire à la défense de l'organisme.

     

    Contre le diabète 

    A prendre avec des pincettes.

    La patate douce blanche pourrait diminuer la résistance à l'insuline et donc améliorer

    le contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète type 2.

    Toutefois, la patate douce est riche en glucides,

    un nutriment à contrôler pour les diabétiques.  

     

    Contre le cancer 

    Des chercheurs ont mis en évidence la diminution du risque du cancer du sein 

    chez les femmes ménopausées, avec l'augmentation de la consommation

     

     

    VERTUS ET BIENFAITS DE LA PATATE DOUCE

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

     

    PAROLE D'HOMME : la Femme accomplie

     

     

    La femme accomplie donne ce qu’elle est comme une fleur donne son parfum.

     

    Elle est sans peur, sans angoisse, elle ne crée pas une relation dépendante,

    mais une relation fondée sur le partage, le respect, l’amour et la compassion.

     

    Elle donne, non pas pour satisfaire aux désirs de l’homme,

    mais pour permettre à la relation de grandir.

     

    Elle est autonome, mais ne craint pas de se lier pour autant

    et de participer activement à la réalisation de la relation.

     

    Elle est constructive, jamais destructrice.

     

    Elle n’est jamais en compétition avec l’homme parce qu’elle n’a rien à se prouver.

    Elle est capable de le respecter parce qu’elle se respecte elle-même.

     

    Une fleur des champs est toujours plus belle, plus vivante, plus authentique

    qu’une fleur coupée, achetée en boutique, qui a subi des transformations

    pour le plaisir de l’œil.

    La nature est inimitable.

     

    De la femme accomplie exhale un charme naturel, non fabriqué.

    Une femme libre donne toujours plus, parce qu’elle n’est pas sous l’emprise de la peur…

     

    … Aujourd’hui notre société manque cruellement de cette énergie féminine.

    Nous avons besoin de retrouver le chemin du respect, de la douceur et de l’amour.

    Nous avons besoin de profondeur dans ce monde superficiel et égocentré.

    C’est ce que LA femme dans ce qu’elle a de plus authentique peut apporter à

    ce monde, à condition qu’elle accepte de la libérer.

     

    Sans l’énergie féminine, nous sommes comme une plante qui s’élève sans racine.

     

    Nous les hommes, nous devons apprendre à aimer et à respecter la liberté

    de la femme, à accepter sa différence, à accepter qu’elle reste inaccessible

    à notre compréhension masculine, mais qu’elle demeure complémentaire.

     

    Bruno LALLEMENT (Quand la vague réalise qu’elle est l’océan) 

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */