• Bien cuisiner les Blettes (bettes dans certaines régions)

     

    Bien cuisiner les Blettes (bettes dans certaines régions)

     

    La blette demande une préparation rapide avant de passer à la casserole !

     

    Moins de 10 minutes sont nécessaires pour pouvoir confectionner quelques

    délices avec ses côtes et ses feuilles.

     

    Voici quelques idées et suggestions pour dévoiler toute sa richesse gustative

     

    En un tour de main

     

     Avant de cuire les blettes détachez leur peau fibreuse, peu agréable en bouche.

     

    Pour cela :

     

    Rincez consciencieusement les légumes sous l’eau et séchez-les.

    Utilisez un panier à salade pour égoutter convenablement les feuilles

    Séparer les côtes des feuilles, qui ne réclament pas le même temps de cuisson

    Brisez les côtes de blette en deux à la main 

    Tirez sur la peau d’un côté, puis de l’autre, pour supprimer les fibres

     

    Les modes de cuisson

     

    La blette crue à une saveur terreuse, peu plaisante.

    Avant de les utiliser dans vos recettes, il faudra donc passer les blettes

    par la case cuisson

     

    -10 minutes à l’autocuiseur, pour les côtes coupées en tronçon

    (ou 5 minutes seulement pour les feuilles)

     

    -15 minutes à l’eau bouillantes, additionnée de deux cuillères à soupe de vinaigre

    ou de citron pour éviter qu’elles ne s’oxydent

     

    -De 5 à 7 mn aux micro-ondes, uniquement pour les feuilles, dans un fond d’eau

    additionné d’une noisette de beurre ou d’un filet d’huile d’olive

     

    Après cette cuisson, faites-les revenir quelques instants dans du

    beurre pour faire ressortir leur goût

     

    Mariages et assortiments

     

    Utilisez le vert comme le blanc des blettes pour cuisiner des plats délicieux et gourmands

     

    Avec les feuilles, préparez :

     

    -Des gnocchis, mélangés avec de la semoule et un peu d’huile d’olive

     

    -Une omelette ou une farce, délicatement parfumée par un hachis de feuilles

     

    -Une aumônière ; que vous farcirez avec un mélange de viande ou de poisson, et de légumes

     

    Les côtes de blette seront délicieuses

     

    -En gratin, avec de la béchamel ou une sauce tomate, des échalotes et un peu de parmesan râpé

     

    -Sautées à la poêle avec des petits lardons, puis mijotées dans un peu de bouillon

    de viande ou de légumes

     

    -En quiche ou en tarte

     

    -En soupe

     

    -En salade, une fois les côtes cuites à l’eau, relevées d’huile d’olive,

    de citron et d’ail

     

    Ou en tourte sucrée même, comme à Nice, avec des pignons, des raisins secs, des pommes,

     

    de la poudre d’amande, des œufs et de la cassonade

     

     

    NUTRITION ET BIENFAITS

     

    A la loupe, les données de base

     

      -Calories (kcal pour 100 g)                                     20,6

    -Protides (g pour 100 g)                                           1,88

     -Glucides (g pour 100 g)                                         2,03

     -Lipides (g pour 100 g)                                           0,08

     

    Vitamines

     

    -Vitamine C (mg pour 100 g)                                  18

    -Vitamine B9 (μ pour 100 g)                                   10

        

     

    Minéraux

     

    -Potassium (mg pour 100 g)                                 549

    -Sodium (mg pour 100 g)                                     208

    -Magnésium (mg pour 100 g)                                81

     

    Oligo-éléments

     

    -Bêta-carotène μ pour 100 g)                               3650

    -Fer (mg pour 100 mg)                                          2,26

     

     

    En plus de sa haute teneur en vitamines, la blette est riche :

     

     

    -En fibres (2,1 g/100 g en moyenne)

    -En phosphore (33 mg/100 g en moyenne)

     

    Source : CIQUAL (blette cuite)

     

     

    Bien cuisiner les Blettes (bettes dans certaines régions)

    « La Méditation, on s'y mets !Et si l'argent n'était pas si important »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :