•  

     

    TOUT SAVOIR SUR LE POIREAU

     

    Les différentes variétés de poireau

     

    On distingue les différentes variétés de poireaux par leurs périodes de récolte.

    C’est un légume typiquement d’hiver, mais il y a également une variété

    de printemps qui est très appréciée.

     

    Le poireau d’automne et d’hiver

     

    Le poireau d’automne est cultivé dans le Sud de la France, il est récolté dès le mois

    d’octobre jusqu’aux premières gelées.

    Le poireau d’hiver est récolté toute la saison, il a un gros calibre,

    son feuillage est bien coloré.

     

    Le poireau primeur

     

    Ce poireau est récolté entre mai et début juillet.

    Il est fin et petit.

    Son feuillage peut être court ou long.

    Lorsqu’il est court, sa couleur est vert bleuté, et lorsqu’il est long son feuillage est très clair.

    Très jeune, il a une texture tendre et fondante, avec une saveur douce et légèrement sucrée.

     

    Les vertus santé du poireau

     

    Ingrédient incontournable des soupes de notre enfance, le poireau présente différents

    bénéfices pour la santé, comme ses cousins l’oignon et l’ail.

     

    Le poireau correspond à l’espèce Allium porrum.

    Ce légume vert appartient à la même famille que l’ail, l’oignon, la ciboulette ou l’échalote :

    les alliacées. Mais contrairement aux autres membres de cette famille il ne forme pas

    de bulbe. Les parties comestibles de la plante sont plutôt la base blanche ;

    en général les parties vertes ne sont pas utilisées en cuisine (ou alors en soupe).

    Les poireaux se consomment à la vapeur, en soupe, sautés ou

    remplacent les oignons dans vos plats.

    Il existe peu de recherches scientifiques portant spécifiquement sur les poireaux ;

    en revanche, certains de ses composés bénéfiques sont bien étudiés.

    Les bénéfices du poireau sont proches de ceux de l’oignon et de l’ail.

    Le poireau est particulièrement riche en fibres qui favorisent le transit,

    mais aussi en potassium, favorable à la santé artérielle et osseuse.

    Il contient aussi des composés soufrés anti cancer.

     

    Les bénéfices des fibres prébiotiques

     

    100 g de poireaux crus contiennent surtout de l’eau (83 g), mais aussi 1,5 g de protéines

      et 2,68 g de fibres. En particulier, les poireaux sont une source de fibres prébiotiques,

    qui favorisent de bonnes bactéries intestinales et contribuent à la santé du système digestif.

    En 2017, une étude sur des rats a montré que la consommation de fibres alimentaires prébiotiques

    favorise la qualité du sommeil ; les prébiotiques auraient un effet relaxant.

     

    Une source de vitamines et de minéraux

     

    100 g de poireaux contiennent 59 mg de calcium, 2,1 mg de fer, 28 mg de magnésium

    et 180 mg de potassium. Ce contenu en calcium, magnésium et potassium favorise la santé

    osseuse. Les vitamines présentes sont en particulier les vitamines A

    (83 µg pour 100 g), C (12 mg), B6 (0,233 mg).

     

    Des propriétés cardio protectrices et anti cancer 

     

    Les poireaux sont une source de polyphénols antioxydants, dont le kaempférol.

    Ce flavonoïde, présent aussi dans d’autres légumes verts à feuilles, comme le chou

    ou le brocoli, aurait différents bénéfices pour la santé :

    il est associé à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires et de cancers

    notamment. D’après une revue de littérature sur le kaempférol, lui et certains de ses glycosides

    possèdent des activités anti-inflammatoires, antimicrobiennes, anticancéreuses,

    cardio protectrices, neuroprotectrices, antidiabétiques, anxiolytiques,

    analgésiques et antiallergiques.

     

    Des études épidémiologiques ont montré une relation inverse entre la consommation de

    kaempférol et le cancer : le kaempférol agirait en augmentant les défenses antioxydantes

    de l’organisme contre les radicaux libres, qui favorisent le développement du cancer.

    Au niveau moléculaire, le kaempférol modulerait des éléments clés dans les voies de

    transduction du signal cellulaire liées à l'apoptose, l'angiogenèse, l'inflammation

    et la métastase. Le kaempférol inhibe la croissance des cellules cancéreuses

    et l'angiogenèse et induit l'apoptose des cellules cancéreuses.

     

    Antioxydant et antimicrobien

     

    Les poireaux contiennent aussi de l’allicine, un composé organo-sulfuré présent également

    en bonne quantité dans l’ail et l’oignon. L’allicine possède des propriétés antioxydantes et

    antimicrobiennes (antibactériennes, antifongiques, antiparasitaires et antivirales).

    Pour bénéficier au mieux des atouts santé des poireaux, il vaut mieux les blanchir rapidement

    ou les faire cuire à la vapeur.

    Ce sont les deux modes de cuisson qui préservent le mieux leurs composés antioxydants

    d'après une étude belge.

    Faire cuire le poireau à l'eau bouillante entraîne en revanche une fuite

    des composés protecteurs.

     

    Le poireau en pratique

     

    Comment choisir, conserver et consommer le poireau ?

     

    Comment le choisir ?

    Il est préférable de choisir un poireau frais, lisse avec de belles couleurs et un

    feuillage dressé.


    Le poireau doit avoir :

     

    - Des racines fournies,

    2- Un fût droit, ferme, le plus blanc possible et sans meurtrissure,

    3- Des feuilles bien vertes, sans brisure ni meurtrissure.

     

    Comment le conserver ?

     

    Le poireau cru se conserve un peu moins d’une semaine dans le bac à légumes

    du réfrigérateur. Veillez à couper le haut des feuilles avant de les conserver.

    Après cuisson le poireau se conserve environ 2 jours dans une boîte hermétique.

     

    Comment le cuisiner ?

     

    Avant de le cuire, il faut le préparer.


    Il faut trancher les racines et le haut des feuilles, puis ouvrir le poireau en quatre

    en retirant les feuilles abîmées. Fendre le poireau en deux pour pouvoir bien le laver

    par la suite, vous pouvez le laisser tremper dans l’eau légèrement vinaigrée pour faciliter

    le nettoyage. Vous pouvez déguster le poireau cru lorsqu’il est jeune et très tendre,

    mais le plus souvent il se consomme cuit :

     

    - 10 minutes à la vapeur (pour conserver le maximum de ses nutriments)

    - 15 minutes à la casserole : les faire braiser avec un peu de beurre ou d’huile de coco

    - 10 à 15 minutes au wok ou à la poêle : après les avoir finement émincés

    faites-les revenir avec un peu d’huile

    - 10 minutes à l’eau bouillante : vous pouvez aromatiser l’eau avec des

    herbes aromatiques

     

    Comment l’assortir ?

     

    - En gratin : avec des brocolis ou du chou-fleur,

    - Pour accompagner une viande, une volaille ou du poisson.

    (Il accompagne à merveille les coquilles St Jacques en fondue.)

    - En entrée avec une vinaigrette ou du fromage blanc

    - En tarte salée, avec des lardons.

     

    C’est un légume typiquement d’hiver, il se trouve présent dans beaucoup de soupes

    pour son délicat arôme, mais il existe bien d’autres manières de l’accommoder :

    Pour limiter le gaspillage, vous pouvez utiliser les feuilles vertes que vous avez

    préalablement coupées pour réaliser un bouquet garni ou dans les soupes et potages.

     

     

    TOUT SAVOIR SUR LE POIREAU

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Nous nous sommes endormis dans un monde et nous nous sommes réveillés dans un autre.

    Soudain, Disney n'a plus de magie, Paris n'est plus romantique, New York ne reste

    plus debout, le mur chinois n'est plus une forteresse, et la Mecque est vidée.

     

    Les câlins et les bisous deviennent soudainement des armes et le fait de ne pas

    rendre visite aux parents et aux amis devient un acte d'amour.

     

    Soudain, vous avez réalisé que le pouvoir, la beauté, l'argent ne valaient rien

    et ne pouvaient pas vous procurer l'oxygène pour lequel vous vous battiez.

     

    Le Monde continue sa vie et il est magnifique ; il ne met en cage que les humains.

     

    Je pense qu'il nous envoie un message :

     


    "Vous n'êtes pas indispensables.

     

    L'air, la terre, l'eau et le ciel sans vous vont bien.

     

    Et même mieux.

     

    Quand vous reviendrez, rappelez-vous que vous êtes mes invités...

     

    Pas mes maîtres."

     

    Fanta Samoura

     

     

     
    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */